Insécurité alimentaire : Caritas Sénégal vole au secours de près de 400 ménages dans le département de Bambey

Caritas Sénégal mène actuellement une tournée dans plusieurs localités du département de Bambey, dans le cadre d’un programme d’action contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle en milieu rural. Près de 400 ménages sont concernés, pour une enveloppe globale de 19 millions de francs CFA.

Financé par les Caritas sœurs d’Italie, du Japon et d’Espagne, ce programme est mis en œuvre par Caritas Sénégal et exécuté par Caritas Thiès.

Les localités ciblées ont été touchées par le déficit pluviométrique et la baisse des rendements agricoles enregistrés en 2016 dans le département de Bambey, à savoir : Ngascop, Dinguiraye, Ngohé, Ngogom, Bambey et Ndondol, dans le département de Diourbel.

Ce sont plus exactement 380 ménages qui ont bénéficié de cette aide financière de 19 millions de francs CFA. Les localités de Ngogom, Dinguiraye, et Ndondol en sont les principaux bénéficiaires.

« Nous avons ciblé le département de Bambey pour un montant de 19 millions de francs CFA. 380 ménages ont été recensés dans plusieurs villages de différentes localités et chaque ménage reçoit 50.000 de francs CFA », a indiqué Mme Samba Véronique Stella Ndione de Caritas Thiès.

« La méthodologie appliquée est celle du cash transfert, c’est à dire de l’argent à la place des vivres », a précisé Melle Rose Sagna du Secrétariat général de Caritas Sénégal.

« Dans le département de Bambey, la commune de Dinguiray fait partie des communes les plus pauvres. C’est une commune où les activités principales sont l’agriculture et l’élevage et les récoltes ne sont pas toujours au-rendez-vous. Pendant la période de l’hivernage, les populations éprouvent d’énormes difficultés à subvenir aux besoins de base. Si donc aujourd’hui, Caritas Sénégal vient en aide à ces populations, nous ne pouvons que nous en réjouir », a déclaré le Docteur Cheikh Gadiaga, Maire de la Commune de Dinguiraye, qui a enregistré 115 bénéficiaires issus de 15 villages.

Parmi les bénéficiaires des hommes chefs de famille mais aussi plusieurs femmes. Daba Dieng du village de Diama dans la Commune de Dingiraye témoigne : « Je suis très heureuse de pouvoir bénéficier de cette aide en cette période de soudure. Elle me permettra de pouvoir prendre en charge les besoins alimentaires de ma famille et de me lancer dans les travaux champêtres en toute quiétude ».

« Avec cette argent, je pourrai acheter des vivres pour nourrir ma famille », fait savoir Céline Bakhoum de Ngascop.

Pour Bernard Faye de Bambey, enfin, cette aide est d’une grande importance : « Cette aide arrive au moment j’ai de réels problèmes de prise en charge de ma famille sur le plan alimentaire. En rentrant aujourd’hui, je sais que je pourrai assurer les repas de midi et du soir ».

Lancées depuis le 22 mai dernier, les opérations de distribution en cash transfert prendront fin le mercredi 4 juillet 2018. .

Source caritas.sn

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles