Injustement zappé d’une rencontre le concernant, l’ancien ministre Khouraïchi Thiam proteste énergiquement

Le maire de la commune de Makacolibantang est très remonté contre Malal Camara, Directeur général de l’Agence de développement local.

Que s’est-il passé ?

Khouraïchi Thiam reproche à M. Camara de ne l’avoir pas invité à un atelier portant sur l’Acte III de la décentralisation qui s’est tenu dans la région orientale, nous dit le Populaire.

Pour manifester son courroux, l’ancien ministre sous 3W a écrit une lettre de protestation au ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire Abdoulaye Diouf Sarr pour se plaindre.

«Le Directeur général de l’agence de développement local, Monsieur Malal Camara, a organisé pour les maires et les présidents de Conseil départemental de la région, les 27, 28 et 29 août, un atelier portant sur l’Acte III de la décentralisation. Je n’ai été ni informé, ni convié», rapporte le journal.
«Cette discrimination ne me semble pas de nature à faciliter l’appropriation par les populations du contenu de l’Acte III ; elle est contraire aux obligations de l’agence dont une des missions est de contribuer au rassemblement des différentes couches sociales», lit-on dans ladite missive datée du 30 août 2015.

Sur sa lancée, nous dit toujours  »Le populaire », Khouraïchi Thiam, ancien ministre de l’Economie maritime, de fulminer : «Pourquoi écarter la commune de Makacolibantang de la vulgarisation d’une réforme qui concerne tous les (Sunugaaliens) ? J’ose croire que ce n’est pas juste une affaire de politique. Aussi, j’élève une vive protestation contre l’acte de votre Directeur général et vous remercie par avance de bien vouloir l’en informer».

Le maire de Makacolibantang a également fait une ampliation à SMS de la lettre qu’il a envoyée à Abdoulaye Diouf Sarr. Non sans y joindre une note explicative.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles