Infrastructures : Dakar vers une importante rencontre axée sur « La croissance économique face aux enjeux infrastructurels en Afrique »

« Comment assurer le développement urbain et écologique de nos pays ? Comment réhabiliter et entretenir nos Infrastructures ? Quid du financement du secteur, du rôle des banques et des fonds d’investissements ? Pour répondre à ces questions parmi tant d’autres, le Cabinet Kaizene organise les 14 et 15 Décembre 2017 à Dakar, la 4ème Conférence des BTP et des Infrastructures. Elle sera axée autour du thème : « La croissance économique face aux enjeux infrastructurels en Afrique »

En prélude à cette importante rencontre, Mme Linda Aphing Kouassi directrice générale du cabinet Kaizene, a tenu hier en collaboration avec AllAfrica Global Media, son partenaire au Sénégal, une conférence de presse  à l’Ambassade de la république Côte d’Ivoire, située au quartier Point E à Dakar.

Mme Kouassi, pour camper le décor, a indiqué aux journalistes, que l’intégration des états Africains dans l’économie mondiale de même que la réalisation des objectifs d’émergence, nécessite la création d’infrastructures propres à contribuer effectivement à leur croissance économique inclusive en favorisant le bien être de leur population.

Ces exigences de la mondialisation pousse l’Afrique à se donner des infrastructures adéquates à travers l’utilisation du digital, de l’innovation et d’avoir des constructions durables, écologiques et intelligentes. L’un des objectifs du développement durable consiste à concevoir des villes assurant l’égalité des chances pour tous, donnant l’accès aux services de base, à l’énergie, aux logements et aux transports

C’est autour de ces enjeux que les 14 et 15 Décembre 2017 à Dakar, la 4ème Conférence des BTP et des Infrastructures autour du thème : « La croissance économique face aux enjeux infrastructurels en Afrique » compte réunir plusieurs acteurs économiques opérants sur le continent africain et ailleurs, pour se rencontrer, échanger et  se découvrir pour des partenariats menant vers un meilleur devenir du continent. Elle sera placée sous le haut patronage du président Macky Sall, et compte réunir les entreprises les plus dynamiques, avec des opportunités d’affaires, d’informations, et un cadre d’échange exceptionnel entre décideurs et acteurs économiques.

Mme Linda Aphing Kouassi directrice générale du cabinet Kaizene a aussi expliqué que le choix porté sur la capitale sénégalais pour cette 4é édition n’est pas gratuit. Les nombreuses infrastrcutures réalisées par le Sénégal ces 10 dernières années sont assez révélatrices du désir d’émergence du pays.

Kaizene, leur cabinet international de formations, installé à Londres et à Abidjan, est spécialisé dans le renforcement des capacités des entreprises publiques et privées, en leur permettant d’améliorer leurs services, leur approche qualité et surtout savoir utiliser leur capital humain. Il aide également les entreprises à mieux comprendre leur responsabilité sociétale et la mettre en place.

Sur le contexte, le secteur des BTP en Afrique reste très prometteur, favorable à tout investissement et la création des infrastructures, l’assainissement, l’amélioration du marché intra-Africain et l’utilisation des énergies renouvelables sont les piliers du développement Africain. D’où le besoin pour l’urbanisation de l’Afrique de mouvement des personnes et des matériaux, chose possible avec le développement des transports routiers. L’Union Africaine, ainsi que la Banque Mondiale en ont fait leur leitmotiv.

Plusieurs thèmes comme la stratégie de création des villes nouvelles et intelligentes, la construction et l’accès aux logements sociaux, le déficit infrastructurel en Afrique sub-saharienne, la réhabilitation et l’entretien de nos Infrastructures : la responsabilité sociétale, ainsi que le financement du secteur, rôle des banques et des fonds d’investissements et les partenariats publics-privés y seront abordés.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles