Indonésie : La justice indonésienne rejette l’ultime recours du Français condamné à mort

La justice indonésienne a rejeté, lundi 22 juin, l’ultime recours du Français Serge Atlaoui contre sa condamnation à mort pour trafic de drogue. Cette décision était très attendue, dans la mesure où des recours semblables introduits par d’autres condamnés à mort en Indonésie ont été rejetés par le passé par la cour administrative de Jakarta, qui s’était déclarée incompétente.

Un précédent recours du Français, qui avait demandé à cette juridiction d’examiner cette affaire sur le fond, avait déjà été rejeté en première instance.

Pas de date d’exécution fixée

Le parquet a déclaré, lundi, que ce recours en grâce était bien la dernière voie de recours à disposition du Français, même si aucune date n’a encore été fixée pour son exécution. Mais son avocat a promis de chercher quand même de nouvelles voies de recours. A l’origine, Serge Atlaoui devait être exécuté fin avril avec huit autres personnes, mais un sursis lui avait été accordé in extremis.

Serge Atlaoui, 51 ans, soudeur de profession, ne cesse de clamer son innocence. Venu en Indonésie en 2005 pour un chantier, l’usine où il travaillait cachait un laboratoire de fabrication d’ecstasy. Sa femme, Sabine, a assuré à France 2 « qu’il ne savait pas ce qu’il se passait réellement lorsqu’il est arrivé. C’est en étant sur place qu’il a appris les activités illégales et il a voulu partir. Sauf qu’il n’avait pas d’argent. Il n’avait pas de billet d’avion. »

Source FranceTVInfo

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles