Indice des prix : Un fléchissement de celui des engrais noté, celui du pétrole raffiné en hausse, Matières premières animales et végétales en baisse…

L’agence ANSD estime que le fléchissement des prix de l’engrais (-22,3%) a modéré cet accroissement. Par rapport au mois de février 2014, la source précise que les prix des produits du groupe se sont relevés de 29,7%.

« Sur les deux premiers mois 2015, ils ont progressé de 22,9%, comparés à ceux de la période correspondante en 2014. L’accroissement des prix des produits du groupe « alimentation-boisson-tabac » (+2,8%) est le résultat de l’augmentation des prix des mollusques (+6,5%), des poissons réfrigérés (+18,1%) et de l’extrait de malt et préparation alimentaire (+8,4%). Toutefois, le fléchissement des prix des poissons frais (-3,7%), des crustacés (-7,0%) et des conserves de poissons (-1,9%) a amoindri cette tendance haussière », renseigne l’Ansd.

Relativement au mois de février 2014, la source note que les prix des produits du groupe se sont relevés de 5,5%.  Et sur les deux premiers mois de 2015, ils se sont accrus de 4,5%, comparés à ceux de la période correspondante en 2014.

Le pétrole raffiné en hausse

Et le document d’expliquer : « Le relèvement des prix des produits du groupe « énergie et lubrifiant », en variation mensuelle de 9,8%, est reflété par celui des prix de son unique composante, le pétrole raffiné. Comparés au mois de février 2014, les prix de ce produit ont progressé de 18,1%. Sur les deux premiers mois de 2015, ils ont augmenté de 13,9%, par rapport à ceux de la période correspondante en 2014 ».

Matières premières animales et végétales en baisse

Toujours d’après l’ANSD, les prix des produits du groupe « matières premières animales et végétales » se sont repliés de 1,2% en rythme mensuel. Et cette évolution est liée au fléchissement des prix des huiles brutes d’arachides (-1,7%) et des peaux brutes de bovins (-11,6%). En revanche, la remontée des prix du coton (+0,9%) a atténué cette baisse.

Par rapport au mois de février 2014, la source précise que  les prix des produits du groupe ont régressé de 1,4 %.  Et sur les deux premiers mois de 2015, elle souligne qu’ils ont diminué de 11,0%, comparés à ceux de la période correspondante en 2014.

Or industriel en baisse

« Le recul des prix des produits du groupe « or industriel » (-0,1%) est imputable à celui des prix de son unique composante, l’or sous forme brute. Par rapport au mois de février 2014, les prix des produits du groupe ont augmenté de 5,7%. Sur les deux premiers mois de 2015, ils se sont relevés de 15,9%, comparés à ceux de la période correspondante en 2014 », mentionne-t-on dans le document.

 

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles