Inceste : Ce chauffeur, charlatan à ses heures perdues, est le père de ses deux neveux

Souvent vouloir étouffer des scandales familiaux équivaut à valider des forfaitures ignobles. C’est le cas de cette histoire d’inceste qui s’est déroulée au quartier Darou Salam de Keur Massar. Une veuve, mendiante de son état, en a fait les frais. Car Mamadou Ndiaye, qui au début violait sa sœur O. Diop, avait fini par ériger son acte ignoble en habitude.

De cette relation malsaine, nous dit ‘’L’Obs’’, naîtront deux enfants, l’un âgé aujourd’hui de cinq ans et l’autre de 2 ans et demi, avant que le scandale ne soit dévoilé à la gendarmerie de la localité.

Cette relation renversante entre frère et sœur qui avait commencé par un viol sous menace au couteau s’est mû au fil des actes en une complicité malsaine entre le frère et la sœur.

La paire s’isolait dans des maisons en construction ou abandonnées pour commettre leurs actes et des fois allait dans la forêt classée de Mbao pour une partie de plaisir. Leur mère serait aussi une complice passive, car craignant que l’affaire ne s’ébruite, elle l’a mise sous le coude.

C’est finalement le chef de quartier, qui, mis au courant de ces actes ignobles, a vendu la mèche à la gendarmerie. Convoqué par les hommes en bleu, Mamadou Ndiaye n’a jamais déféré à la  gendarmerie, sachant certainement ce qui l’attendait.

Il a été finalement cravaté grâce à la géolocalisation, nous apprennent nos confrères du journal ‘’L’Obs’’. Sa sœur s’est fondue dans la nature, laissant leurs deux enfants à leur grand-mère.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles