Inauguration d’une ligne Air India : une première, l’Arabie Saoudite ouvre son espace aérien à un vol commercial vers Israël

L’Arabie Saoudite a ouvert pour la première fois son espace aérien à un vol commercial vers Israël, avec l’inauguration d’une ligne Air India entre New Delhi  et Tel Aviv.

Le vol 139 a atterri à l’aéroport Ben Gurion de Tel-Aviv après un voyage de sept heures et demie, marquant un changement diplomatique pour Riyad qui, selon Israël, était alimenté par des préoccupations communes sur l’influence iranienne dans la région.

« C’est une journée vraiment historique qui fait suite à deux années de travail très intensif », a déclaré le ministre israélien du Tourisme, Yariv Levin, ajoutant que l’utilisation de l’espace aérien saoudien réduirait le temps de trajet de deux heures en Inde.

L’Arabie Saoudite, berceau de l’Islam et foyer de ses sanctuaires les plus sacrés, ne reconnaît pas Israël. Riyad n’a pas officiellement confirmé l’octroi des droits de survol de l’avion Air India.

Bien que cette mesure ait mis fin à une interdiction vieille de 70 ans sur les avions en provenance ou à destination d’Israël passant par l’espace aérien saoudien, rien n’indique qu’elle sera appliquée à une compagnie aérienne israélienne.

Le porte-drapeau israélien El Al, exclu de la route saoudienne, affirme que son concurrent indien a maintenant un avantage injuste. El Al vole actuellement quatre fois par semaine dans la ville indienne de Mumbai. Ces vols durent environ sept heures et 40 minutes, suivant une route de la mer Rouge qui se dirige vers l’Éthiopie pour éviter l’espace aérien saoudien.

Si les avions d’El Al devaient se rendre à New Delhi, une destination que El Al a déclaré intéressante, il leur faudrait encore deux heures – et beaucoup plus de carburant. Interrogé sur la radio de l’armée israélienne, M. Levin a exprimé sa confiance que El Al sera éventuellement autorisé à utiliser l’espace aérien saoudien.

Lactuacho.com avec independent.co.uk

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles