Impunité à Linguère les voleurs de bétail bien protégés par des dignitaires, selon un parlementaire

Malgré la volonté de l’Etat qui corse la peine de prison des voleurs de bétail, la guerre semble loin d’être gagnée. Oui, en tournée dans la commune de Thiél, localité distante de 70 km de Linguère, le Coordonnateur de la Convergence des éleveurs républicains, le député Aliou Dembourou Sow a dénoncé avec véhémence le phénomène du vol de bétail devenu très récurrent dans cette zone pastorale.

D’après le quotidien le ‘’Populaire’’, le parlementaire a  sonné l’alerte et déclaré :

«Si l’on ne prend pas garde, le bétail risque de disparaître dans cette zone silvo-pastorale à cause de ce phénomène qui indispose les éleveurs».

Le député apériste invite les populations à s’organiser autour des comités de vigilance pour barrer la route aux voleurs de bétail révélant qu’ils sont protégés par des gens qui interviennent à chaque fois pour les faire libérer.

Le patron des éleveurs républicains s’est dit surpris d’apprendre qu’à Linguère, les voleurs de bétail sont protégés par de grands dignitaires qui les font libérer à chaque fois qu’ils sont arrêtés. Pour mettre hors d’état de nuire ces malfaiteurs, les éleveurs de Thiél réclament un poste de gendarmerie, nous dit ‘’Pop’’.

Selon eux, les voleurs de bétail débarquent nuitamment dans cette localité à bord des véhicules 4×4 pour arracher leur bétail.

Cependant, le coordonnateur de la convergence des éleveurs républicains s’est beaucoup réjoui des efforts consentis par le chef de l’Etat dans la zone.

Selon lui, le mur de clôture du Ranch de Dolly, la construction d’une cinquantaine de nouveaux forages et des pistes rurales contribuent à l’amélioration de l’élevage

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles