Immondices, eaux stagnantes et autres insalubrités : le marché Syndicat de Mbour se révolte et refuse de payer les taxes

Les commerçants du marché syndicat de Mbour ont décidé de ne plus payer de taxes municipales à compter d’hier. C’est leur façon d’exprimer un ras-le-bol relatif à l’insalubrité grandissante qui entoure leur lieu de travail.

Des eaux qui stagnent, des ordures dont on ne débarrasse plus depuis belle lurette, mouches, cafards et autres décors d’insalubrité jonchent leur quotidien.

Pourtant dans le cadre de leurs activités, selon un de ces commerçants, c’est quotidiennement une dizaine de camions qui déverse des produits dont ils ont besoin, produits allant des fruits (denrées pourrissables) aux légumes, sans compter les poissons et autres…

Les commerçants exaspérés ont décidé de ne plus payer la taxe municipale que les autorités locales perçoivent chaque jour sur chaque marchand ou commerçant exerçant au marché Syndicat.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles