Imam Cheikh Omar Kouta « :La seule solution pour éradiquer l’homosexualité, c’est de tuer les gens qui se livrent à la pratique »

Imam Cheikh Omar Kouta, président de l’association pour la promotion des valeurs islamiques et la préservation du cadre de vie, dans un entretien accordé à Lactuacho, a fustigé l’homosexualité. Il dénonce le mutisme de l’Etat tout en estimant que la seule solution pour éradiquer ce phénomène, c’est de tuer les gens qui se livrent à de telles pratiques.
« Concernant l’homosexualité, il ne faut pas négocier, ni considérer les droits de l’homme, la seule, c’est de tuer les gens qui se livrent à de telles pratiques. La seule solution pour éradiquer l’homosexualité, c’est de tuer les gens qui se livrent à la pratique .On ne doit pas les mettre en prison, on ne doit pas les faire autre chose, il faut simplement les tuer », avance Imam Kouta durant l’entretien.
Selon lui, l’homosexualité est un phénomène dont les autorités étatiques ne doivent pas fermer les yeux.
« C’est la responsabilité de l’Etat. C’est un phénomène qu’on doit dénoncer et qui ne dit rien, c’est comme si vous soutenez l’homosexualité, donc on doit dénoncer ce phénomène à l’unanimité que ça soit l’Etat, que ça soit le religieux. L’homosexualité est nuisible à la société. Elle a été à l’origine du Sida », renchérit Imam Kouta. Il dénonce le fait qu’on arrête des homosexuels pour ensuite les libérer et on arrête des manifestants qui disent non à la pratique.
« Si on arrête des homosexuels et on les gracie, et on met en prison des gens qui manifestent pour dire non à ce phénomène, ces gestes signifient pour qu’ils sont en train de faire la promotion de l’homosexualité. Ces hommes qui font la promotion de l’homosexualité, si leur père était marié à un homme, ils n’allaient pas voir le jour .Eux aussi, s’ils s’étaient mariés à des hommes, ils ne vont pas avoir des enfants », explique Imam Kouta.
L’imam estime qu’il est d’accord pour qu’on malmène les hommes qui s’affichent en public avec des sacs à mains pour femme.
« Quand quelqu’un se dit Mouride ou Baye Fall et il se comporte d’une telle manière, je dis qu’il n’est pas un vrai mouride. Le fait que l’Etat ne dit rien, c’est une manière de promouvoir l’homosexualité. Le financement des campagnes électorales provient des homosexuels et il y a des élections qui se pointent à l’horizon. Il n’y a pas de terrorisme au Sénégal, il y a un terrorisme sexuel que nous combattons. L’homosexualité est le grand acte terroriste de notre époque. Nous sommes prêts à mourir pour combattre l’homosexualité au Sénégal », dira Imam Kouta.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles