Idy, un « opposant désemparé »

Contribution: La presse du lundi 30 novembre 2015   a fait écho d’une interview musclée de Idrissa Seck contre son excellence le  président Macky Sall. Ce comportement n’honore point quelqu’un qui prétend vouloir diriger notre pays. Idrissa apparaît toujours malgré ses calculs politiciens souvent avortés

J’ai de la peine pour vous Idy, car vous ne pourrez jamais changer à l’endroit des sénégalais. Vous vous prenez pour le plus intelligent de ce pays et vous méprisez les sénégalais.

La ruse ne peut rien contre la volonté divine, acceptez votre défaite  et de 2012 devant Macky et allez faire de la consultance puisque vous êtes un as en la matière.

Ton acharnement de  mauvais perdant sur le président de la République et son gouvernement ne peuvent guère se justifier que par le syndrome de la soif du pouvoir… L’attitude d’un homme politique responsable, c’est d’éviter les écarts de langage et les propos inutiles et nihilistes surtout s’il est aspirant président. Les invectives, le verbiage, les déballages dans les médias ne nous avanceront en rien.

Passer tout son temps à raconter des contre-vérités sur le chef de l’Etat dans le seul but de le déstabiliser est une perte de temps. C’est au contraire une farce ridicule.
Votre  démarche actuelle   ne peut point prospérer, elle est à la limite ridicule, honteuse et insensée surtout avec votre statut de premier ministre.

Ce n’est pas parce que vous êtes incapable d’avoir la confiance des sénègalais que vous réussirez à les pousser au désespoir !

Avec la complicité de certains « opposants » incrédules, véreux, chasseurs de prime et sans qualification  professionnelle vous avez essayé de distraire et de déstabiliser Macky

Le Peuple n’a pas une courte mémoire comme vous le pensez et les souffrances et malversations subies pendant votre bref passage à la Primature restent fraîches dans sa mémoire. L’arrogance, le mépris avec lesquels le pays a été gouverné demeurent toujours dans les esprits de la majorité des sénégalais.

Les scandales dans les sentiers de Thiès restent d’actualité.

Vous avez incapable de gérer une mairie et vous avez le Département dont vous êtes impuissant à faire émerger. Et malgré tout vous persistez à demander aux sénégalais à diriger ce pays. Malheur !

Le Magal devrait être une occasion pour toi, en tant que nouveau Talibé de prouver votre engagement auprès de la Sainte Famille de Touba mais par irrespect vous vous permettez de décrier sur quelqu’un qui a fait plus que ses prédécesseurs en seulement l’espace de trois ans.

On vous prendrait pour un farceur, un comédien, un non croyant !

Quand même, rien que l’Autoroute à péage Ila Touba reste un motif de satisfaction pour la ville Sainte, sans parler ce que le visionnaire Sall a fait en un temps record.

 

Non Idy, laissez Macky  respirer, laissez-le avancer, laissez-le construire doucement mais sûrement notre pays où tout était à refaire le 25 mars 2012.

Pensez-vous que les Sénégalais sont dupes ? Non, le Peuple a su tirer les leçons de votre opacité et de votre capacité de tromperie et de manipulation de l’opinion publique.

Depuis un certain temps, nous assistons à un show médiatique de Idrissa Seck, président de « Rewmi », qui ne s’explique que par le désir de se positionner avant les prochaines élections présidentielles.  Il risque de s’étouffer car il n’a pas l’air d’un bon sportif ! Et il risque encore de perdre la voix car apparemment ses cordes vocales ne tiennent pas longtemps ! Et cette convoitise manifeste du pouvoir chez l’homme est devenue une obsession qui le pousse jusqu’à bafouer les valeurs morales et intellectuelles les plus élémentaires.

Après « idy4président », ce sera certainement « idy5président » ! Mais, même « Idy7président » risque de ne pas prospérer car nos enfants ou petits enfants seront présidentiables et plus avertis !

L’histoire politique récente du Sénégal nous pousse à penser qu’aucun prétendant au fauteuil présidentiel n’a jamais connu une chute de popularité aussi effarante que celle de Idy.

 

Le président Macky est entrain de faire un excellent travail sans tambour ni trompette et ça vous en êtes très conscient.

Macky est dans des sentiers porteurs de développement et il a une vision très claire de l’avenir.. En toute honnêteté, on doit  reconnaître que le Président  s’évertue de faire ce qu’il dit, et ce n’est pas peu de chose dans le combat qu’on doit engager pour réhabiliter certaines valeurs ; étant entendu qu’un réel développement ne peut se faire  que sur le socle d’un paquet de valeurs inculquées aux citoyens.

Il est bon de rappeler aux  oiseaux de mauvais augure de l’opposition que le moment n’est plus au bavardage mais plutôt au travail. Le Sénégal avance sous l’ère Macky et la solidarité avec les démunis est manifeste à travers les bourses familiales revues à la hausse, la Couverture Maladie Universelle, la gratuité des soins pour les enfants de moins de cinq ans, la baisse des loyers et du prix des intrants agricoles, la maîtrise des prix des denrées et du carburant l’appui aux mécaniciens, le Centre International de Diamniadio, les universités de Diamniadio et du Sine Saloum, l’extension des universités de Saint-Louis, de Bambey et de Ziguinchor, la construction de pavillons de classe à l’UCAD.

Le Miroir des Baobabs a éclairé Diamniadio et la lumière jaillira encore partout au Sénégal, n’en déplaise aux détracteurs.

Certains, en sortant de Dakar en partance pour Thiès ou Podor ou Ziguinchor  fermeront leurs yeux pour éviter de voir les réalisations de Macky mais leurs enfants leur diront : » papa regardez ce joyau au milieu des baobabs, c’est superbe. Macky est entrain de bien travailler » Malheureux soient-ils, ils diront c’est vrai, il a vraiment de l’inspiration ce jeune! Mais tout ça avec des pincements au cœur.

Et encore la nouvelle politique agricole qui a boosté ce secteur cette année, la construction de nouvelles routes.

Le pudc permettra à beaucoup de localités jusque là oubliées de bénéficier de routes de production, de forages pour l’accès à l’eau potable. Les femmes rurales vont bénéficier de moulins à mil, de décortiqueuses, de batteuses et elles seront rayonnantes comme celles des villes.

Celui qui a pensé aux populations les plus vulnérables ne peut pas être considéré comme quelqu’un qui manque de vision.

Les fermes agricoles vont créer beaucoup d’emplois et améliorer les conditions d’existence des sénégalais.

Qui dit mieux ? Qui fa fait mieux ?

Les actes, jusque-là, posés par le Président et son gouvernement relèvent d’un courage politique et d’une volonté de bien faire. Evitons d’être des «opposants par principe» et restons honnêtes avec nous-mêmes.

Le Centre International de Conférence de Diamniadio est une grande réussite pour notre pays et ceux qui ont fait un petit déplacement dans les pays développés savent que c’est une révolution dans les infrastructures !

La vision du Président à construire d’autres universités prouvent qu’il sur une jeunesse instruite pour développer ce pays.

Le PSE est entrain de révolutionner ce pays malgré la myopie de certains.

Qui ose dire que le PSE a précipité notre pays parmi les pays les pauvres. Soyons honnêtes mon cher.

C’est compréhensible aussi parce que leur a coupé l’herbe aux pieds car ils n’auront plus rien à proposer aux sénégalais.

Il restera à nos malheureux opposants que de jeter de l’huile dans le feu !
Chers compatriotes, ne nous laissons pas divertir par des assoiffés du pouvoir, des égoïstes qui n’ont aucune ambition pour notre pays. Des gens suffisants, qui bafouent tout sur leur passage, aussi bien les institutions que les valeurs. C’est de l’inculture et de la démagogie de vouloir occuper les médias à tout bout de champ et faire croire aux sénégalais qu’on est meilleur et qu’on peut mieux faire.

Les sénégalais doivent cesser d’être entraînés par des opportunistes et des farceurs s’ils veulent l’émergence.

Chers compatriotes, ne nous laissons pas divertir par des assoiffés du pouvoir, des égoïstes qui n’ont aucune ambition pour notre pays. Des gens suffisants, qui bafouent tout sur leur passage, aussi bien les institutions que les valeurs. C’est de l’inculture et de la démagogie de vouloir occuper les médias à tout bout de champ et faire croire aux sénégalais qu’on est meilleur et qu’on peut mieux faire.

Ceux qui parlent de dynastie en faisant allusion au couple présidentiel savent qu’ils ont été plus que rois quand ils étaient au pouvoir. C’est à peine s’ils ne crachaient pas sur les gens lors de leurs passages.

Arrêtez vos mesquineries et réfléchissez aux solutions pour développer ce pays. Ce n’est pas avec des critiques et des propos malveillants et mensongers qu’on apportera aux sénégalais des solutions magiques.

Participez au développement de ce pays et cessez ces attaques puériles et calomnieuses.

Le Sénégal ne pourra jamais se développer si nous ne dépassons pas les égoïsmes, les critiques injustes. Evitons de  palabrer sur certains détails et essayons de nous atteler sur l’essentiel si nous espérons faire de notre Sénégal un pays émergent. Le PSE est  un projet ambitieux, courageux et visionnaire. C’est ça le yoonou yokouté !

Ndane Sarr, professeur de Mathématiques

Membre de la Convergence des Cadres Républicains

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles