Human Rights Watch réagit suite à la décision du tribunal de traduire Hissène Habré de force

Selon Human Right Watch, les débordements déclenchés par Hissène Habré au tribunal aujourd’hui ainsi que  son refus de comparaître à son procès reflète une lâcheté et un manque de respect qui contrastent vivement avec le courage des survivants qui ont surmonté leur lot d’obstacles pour le faire juger.

L’Organisation note que la décision du président des Chambres de le faire comparaître est un soulagement pour les victimes.

« Enfin, elles auront la chance de le regarder dans les yeux et lui demander pourquoi elles ont été maltraitées et pourquoi leurs proches ont été tués » a-t-elle dit.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles