Horreur à Guinaw Rails Sud: Un malade mental découpé en morceaux par un train

Une info tombée tardivement mais qui garde toute son horreur ! Un horrible accident ferroviaire mortel est survenu dans la nuit du dimanche 30 au lundi 31 octobre dernier, aux environs de 3h 30 du matin, à hauteur de l’échangeur surplombant sur les voies ferrées qui délimitent la commune de Guinaw-rails sud et les cités (1 et 2) de Pikine Icotaf de la banlieue dakaroise.

C’est au petit matin de ce lundi qu’un individu anonyme quittant chez lui pour aller vaquer à ses occupations professionnelles, est tombé sur des restes humains de la victime éparpillés sur les abords des rails.

Quoique terrifié, le bonhomme garde tout de même son sang-froid et file ventre à terre alerter les hommes du chef de service du commissariat de Guinaw-rails, Oumar Ba Diédhiou, lieutenant de police.

Ces derniers se déportent séance tenante sur les lieux, constatent l’horreur et câblent les sapeurs-pompiers. Lesquels débarquent, ramassent les restes humains et les acheminent à la morgue d’une structure hospitalière.

Les circonstances de l’accident ferroviaire restent cependant floues et inconnues. Même si tout laisse croire que la victime présentant des troubles psychiques du fait de son accoutrement et ses sandales usés, aurait été surprise dans son sommeil en plein passage des voies ferrées par le train. Le défunt a été découpé en plusieurs morceaux par les rames de la locomotive. Il était méconnaissable. Ses restes humains étaient éparpillés aux alentours des rails.

La police de Guinaw-rails a ouvert une enquête aux fins d’élucider les véritables circonstances du drame. On informe que des correspondances ont été adressées à la direction du chemin de fer par les flics enquêteurs en vue d’identifier le conducteur du train en question au moment de la tragédie. D’autant que les choses se sont passées pendant les heures creuses de la nuit des faits.

Source Jotay.net

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles