Hôpital de Cambérène : Les agents en rogne contre les retards récurrents de salaire

Leur courroux était visible, hier non seulement par les malades, mais aussi pour les populations riveraines. Les agents de la structure sanitaire de Cambérène, à travers un sit-in, ont dénoncé les retards récurrents notés dans le paiement de leurs salaires.

Ils étaient devant la mairie de la localité pour réclamer leurs énumérations du mois dernier qu’ils tardent toujours à percevoir. Ils se disent épuisés d’être obligés de se faire entendre à chaque pour percevoir leur dû.

Selon les manifestants, il faut à chaque fois aller jusqu’au 25 du mois suivant pour espérer voir la couleur de leur argent.

Ils ont lancé un appel au Chef de l’état et aux acteurs de l’Acte III de la décentralisation, car pour ces travailleurs, la commune à qui cette tâche est dévolue n’a pas les moyens de faire face à ses charges.

Ils menacent même de paralyser au-delà de leur hôpital municipal, même les écoles et autres établissements publics, si rien n’est fait pour les tirer de cette situation.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles