Hommage aux tirailleurs sénégalais: Célébration du Centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918

L’armistice de 1918, signé le 11 novembre 1918, marquant la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918), consacrant la victoire de la France et ses alliés et la défaite totale de l’Allemagne a été célébrée dimanche à Dakar.

Cérémonie s’est déroulée en présence d’autorités civiles et militaires sénégalaises et étrangères, le quartier Geille du camp militaire français de Ouakam à Dakar.

Cent ans après, selon le général de Brigade de la compagnie française à Dakar, Bruno Baratz, c’est pour perpétuer le souvenir de ceux qui ont affronté les forces ennemies, dans la dureté des combats, que ce rassemblement a lieu.

Selon Christophe Bigot, l’ambassadeur de la France au Sénégal, loin d’être la fête d’une victoire, la commémoration est un douloureux souvenir du passé, qui a fait 8 millions de morts civils et militaires confondus.

L’honneur rendu aux anciens combattants a été aussi un moment pour reparler d’une question d’actualité qui revient souvent : la revalorisation de la pension des anciens combattants, plus exactement de celle des survivants et de leurs héritiers.

La célébration a été close par un dépôt de gerbe au Cimetière de Bel-Air a abrite aussi d’anciens combattants défunts.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles