Hadji 2015 : Deux cents pèlerins finalement laissés en rade à Dakar

Le grand désespoir est le sentiment le mieux partagé chez les derniers pèlerins qui étaient en attente dans le hangar de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar.

La nuit d’hier, samedi, a sonné le glas de leur rêve cette année d’accomplir le cinquième pilier de l’Islam.

Selon l’un d’entre eux grande a été leur surprise face à la réaction de l’un des responsables de la commission chargée du pèlerinage.

Interpellé de part et d’autre, et peut-être excédé, il leur a servi un balancement de bras au-dessus de sa tête, du genre « collez-moi la paix ! »

Un pèlerin, pris d’un malaise est tombée en syncope, puis évacué à l’hôpital.

Sur le motif de cette grande désillusion, il nous revient après renseignement,  que ces pèlerins avaient comme grand obstacle l’obtention du visa,  un problème donc de sésame d’entrée en terre saoudienne.

Leurs derniers espoirs reposent sur les épaules de son Excellence, Monsieur le président de la République, Macky Sall… Affaire à suivre !

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles