Guinée : sensibilisation sur la libre circulation des personnes en Afrique de l’ouest

La ministre guinéenne de la Coopération et de l’Intégration africaine, par la voix de  son conseiller chargé de la Coopération, Fodé Bangaly Keita, a réaffirmé la volonté du président Alpha Condé d’atteindre les objectifs de l’intégration régionale.

Se réjouissant de la célébration cette année de la Journée de l’intégration de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à Pamalep, à la frontière entre la Guinée et la Sierra Leone, M. Keita a rappelé l’attachement du chef de l’Etat guinéen aux idéaux et objectifs de la Cedeao en faveur de l’intégration économique et de la sauvegarde de la paix ainsi que de la sécurité en Afrique de l’Ouest.

Le communiqué parvenu à notre rédaction souligne que la commémoration de cette Journée a été dominée par l’organisation d’une caravane ayant permis aux participants de constater les entraves à la libre circulation des personnes et des biens à la frontière entre la Guinée et la Sierra Leone, de sensibiliser les agents chargé des contrôles aux postes frontaliers et les usagers sur leurs droits relatifs au Protocole sur la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace Cedeao.

La représentante résidente de la Cedeao en Guinée, Mme Liliane Alapini, a déploré le non-respect des textes sur la libre circulation des personnes et des biens aux postes de contrôles en Afrique.

« Malheureusement, cette volonté exprimée par les chefs d’Etat est battue en brèche au quotidien par les comportements déviants empreints de tracasseries, de rackets et d’humiliations infligés à nos populations de part et d’autre de nos frontières par certains agents véreux… Plus rien, ni silence, ni indifférence, ni peur ne doivent nous détourner de notre objectif qui consiste à créer un environnement propice à la liberté de circulation et d’établissement dans notre espace », a-t-elle indiqué.

Elle a réitéré l’engagement de la Commission de la Cedeao à œuvrer pour la promotion de la paix, de la stabilité et du développement non seulement en Guinée, mais également dans les autres Etats membres de l’organisation ouest-africaine.

Pour sa part, le doyen du groupe des ambassadeurs de ces Etats accrédités en Guinée, Youssouf Diarrassouba, a invité les responsables chargés du contrôle des postes frontaliers à œuvrer quotidiennement pour épargner les populations ouest-africaines des tracasseries auxquelles elles font face dans leurs déplacements en Afrique de l’Ouest.

Placée sous le thème « la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace Cedeao », la commémoration de cette Journée s’est déroulée en présence des membres du corps diplomatique accrédités près la Guinée, des chefs des bureaux des Cellules nationales de la Cedeao de la Guinée et de la Sierra Leone, de responsables des Forces de défense et de sécurité, de même que des autorités locales des régions frontalières des deux pays.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles