Guéguerre entre apéristes hors de nos frontières, Canada le nouveau ring politique

C’est la guerre des tranchées au niveau de l’Apr Canada. Que se passe-t-il ?

Suite à l’Assemblée générale convoquée  par Zaccaria Coulibaly, chef du bureau économique à l’ambassade de Sunugaal au Canada, Ismaïla Guissé, coordonnateur de l’Apr au Canada, s’est fendu d’un communiqué, pour faire dans la dénonciation.

«Je tiens à porter à votre connaissance que depuis l’arrivée de M. Coulibaly sur le sol canadien, le parti continue de connaître des périodes de troubles sans précédent. En effet, au lieu de s’engager dans la mission diplomatique qui lui a été confiée et de parcourir le Canada pour exploiter les opportunités d’affaires pour notre pays, il s’est livré à faire ses manœuvres pour installer unilatéralement et sans unité des sections fictives», affirme Ismaïla Guissé, à travers le communiqué précité.

Selon lui, Zaccaria a installé, «avec anarchie» et «sans respect», son Bureau politique, et a «exclu dans la foulée des militants de première heure».
Et de renchérir : «C’est le principe selon lequel les militants convaincus ont été poussés vers la porte qui est profondément regrettable. L’engouement et la dévotion affichés par ces derniers au sein du parti qui ont bradé l’hiver glacial, juste pour représenter dignement notre rassemblement à haute portée, en rayonnant les couleurs du parti, Zaccaria Coulibaly préfère les substituer à d’autres personnes dont certains avaient siégé pour le Pds et le Fsd/bj. Il s’est appuyé sur 2 personnes qui nous ont tous manqué de respect sans exception, qui nous ont abandonné à 5 mois des élections pour aller rejoindre le camp adverse. Si leur vœu avait été exaucé, le Président n’aurait jamais été élu».

En tout état de cause, M. Guissé assène : «Je réfute catégoriquement cette assemblée nommée par Zaccaria Coulibaly qui, dès son arrivée, a ciblé son adversaire politique au Canada. Et je considère que ce bureau n’a jamais été consensuel, ni démocratique, car son coordonnateur a été désigné en l’absence de plusieurs militants et militantes  fondateurs d’Apr Canada».

Source ‘’Le Populaire’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles