Grève des enseignants : L’UNSAS se solidarise

Le secteur de l’éducation est à nouveau dans la tourmente, avec le cycle de grève des enseignants pour exiger la satisfaction de leur plateforme revendicative. L’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS) a décidé d’apporter son soutien aux enseignants. L’UNSAS exige du gouvernement l’ouverture sans délai de négociations sérieuses avec les syndicats des enseignants. Les syndicats d’enseignants en grève depuis quelques jours, ont décidé de ne céder jusqu’à l’obtention de toute leur plateforme revendicative.

Ils bénéficient d’ un soutien de taille de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS), qui exige du gouvernement l’ouverture sans délai des négociations sérieuses avec les syndicats des enseignants.

A défaut d’une réponse diligente à cette demande, précise-t-on dans un communiqué : « elle se réserve le droit de faire rallier tous les travailleurs à la lutte légitime des enseignants » pour des écoles et des universités stables et performantes.

L’UNSAS exprime sa solidarité à toutes les organisations en lutte et leur assure de son soutien total pour la mise en œuvre correcte des plans d’actions.

Elle interpelle le gouvernement sur ses responsabilités quant aux conséquences désastreuses que pourrait entrainer le refus de satisfaire les revendications légitimes posées par les enseignants.

En effet, Le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur (SAES) a déposé, depuis le 15 janvier, un préavis pour réclamer du gouvernement, en plus de la restauration de l’autonomie des universités par la non promulgation et le réexamen de la Loi cadre portant sur les universités publiques, la mise en œuvre immédiate du protocole d’accord du 21 mars 2011.

Idrissa Diop

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles