Greenpeace Afrique La Kenyane Njeri Kabeberi nommée nouvelle Directrice Générale

La Kényane Njeri Kabeberi a été désignée Directrice Générale de Greenpeace Afrique, après une recherche approfondie pour trouver la personne possédant une combinaison de compétences uniques pour ancrer plus solidement l’organisation sur le continent africain, nous apprend un communiqué parvenu à lactuacho.com.

Selon le Conseil d’administration de Greenpeace Afrique, les Africains sont avides d’une nouvelle histoire, une avec une meilleure prise en compte de la nature, l’humanité, leurs moyens de subsistance, leur avenir et leur connexion à la terre.

« Il était essentiel de trouver quelqu’un qui incarne la passion, l’activisme et comprend le contexte de la justice environnementale en Afrique et nous sommes convaincus que Njeri représente cela », a déclaré le président du conseil d’administration de Greenpeace Afrique, Brian Kagaro.

D’après le communiqué Greenpeace mène actuellement quatre campagnes clés sur le continent, pour protéger le bassin du Congo de la déforestation à grande échelle, arrêter la surpêche en Afrique de l’Ouest, promouvoir l’agriculture écologique dans l‘Est de l’Afrique, ainsi que demander la disparition progressive des combustibles fossiles en faveur de sources d’énergie renouvelables en Afrique du Sud afin d’inverser les effets du changement climatique.

Riche d’une longue expérience dans l’activisme pour les droits de l’Homme, Njeri va conduire Greenpeace Afrique dans un nouveau mouvement de justice environnementale pour les Africains et par les Africains.

« Nous continuerons à travailler sur nos campagnes clés, mais plus encore, nous travaillerons en étroite collaboration avec les communautés pour veiller à ce que nos campagnes parlent des réalités locales sur le continent, et à ce qu’elles conduisent à des changements concrets dans la vie de tous les jours des populations africaines », a déclaré la nouvelle Directrice Générale de Greenpeace Afrique, Njeri Kabeberi.

«L’Afrique a un rôle majeur à jouer dans les efforts mondiaux visant à inverser le changement climatique, la protection de sa vaste forêt naturelle et la sauvegarde de ses riches océans. Il est important que le continent travaille ensemble pour pousser à mettre fin à l’exploitation forestière illégale, la pêche non durable et soutienne un passage de l’agriculture industrielle à l’agriculture écologique pour veiller à ce que notre biodiversité soit protégée », a ajouté Njeri.

Selon toujours le document, Njeri a rejoint Greenpeace après avoir servi en tant que Présidente Directrice Générale du Groupe de Référence de la Société Civile et en tant qu’ancienne directrice du Centre pour la Démocratie Multipartite. Elle est également membre du conseil d’administration des conseillers de l’Institut International pour la Démocratie et l’Assistance Electorale (IDEA) et préside le conseil d’administration du Centre International pour la Politique et les Conflits.

Elle est décrite comme une passionnée de justice sociale et des droits des femmes, et en 2010, entre autres, a reçu le Prix Wedge de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Elle possède également une vaste expérience de leadership et de gestion des Organisations Internationales Non Gouvernementales, et a siégé au conseil de la Commission des droits de l’Homme au Kenya pendant de nombreuses années.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles