Grand-Yoff A peine deux jours après la mort d’un ado poignardé, un autre jeune échappe de peu à la mort

Décidément, on serait tenté de se demander « Mais qu’arrive-t-il donc au Sénégal, tant décrit comme une terre de paix et de dialogue ? »

Alors que les Sénégalais n’ont pas encore fini de porter le deuil des victimes de tueries barbares, un autre drame a failli allonger la liste des personnes tuées sauvagement.

D’après ‘’Le Populaire’’, c’est dire qu’il en a fallu de peu pour qu’Omar Boun Sylla soit envoyé ad patres. En effet, le jeune homme a été poignardé, hier, vers les coups de 19h 30 dans le quartier Grand Yoff. Eh oui !

A Grand Yoff quartier où Alfred Yacine a été poignardé mortellement par son ami Benoît, avant-hier. Mais, heureusement plus chanceux, Sylla n’a pas succombé à ses blessures.

Selon les capteurs de nos confrères, la victime, un étudiant né en 1992 a été poignardé par un individu non identifié. La victime a été poignardée à hauteur du monument de Grand Yoff au moment où il allait faire du sport.
«Omar a été poignardé dans le dos au moment où il traversait la route. Il s’est retourné pour voir qui l’a poignardé dans le dos, mais la personne s’est volatilisée. On ne sait pas l’auteur de cet acte», raconte les témoins qui soulignent que l’étudiant a déclaré qu’il n’a de problème avec personne.

Mais, à croire les capteurs du ‘’Populaire’’, aussitôt l’incident constaté la victime a été évacuée à l’hôpital de Grand Yoff où il a reçu les premiers soins.

La police de Grand Yoff a ouvert une enquête pour connaître les raisons de cet acte afin d’arrêter l’auteur de cette barbarie.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles