Gouvernement virtuel du PDS : Wade joue avec les frondeurs

Revoilà Wade et son parti. Il a remanié en profondeur les structures de direction pour anticiper sur les revendications des frondeurs. En fin manœuvrier,  Wade adepte du «wër ndombo» (encerclement) a piégé la bande à Fada en intégrant tous les visages de la fronde dans les différents «ministères» du «gouvernement virtuel» qu’il a mis en place afin de piloter de loin, tel un marionnettiste, le parti et ses responsables. Rien que la configuration de la nouvelle direction du Pds, avec le renforcement des prérogatives d’Oumar Sarr désormais N°2 incontestable et officiel, mais aussi avec les fidèles (dont le fils) qui trustent les premiers rôles, on mesure la stratégie de fragilisation que Wade emploie envers le groupe des frondeurs.

Parce que, pendant qu’il les étreint, il sort le poignard pour le leur planter dans le dos.

La preuve, en même temps qu’il les nomme à des postes de Secrétaires nationaux (sans envergure d’ailleurs) ou de Secrétaires nationaux adjoints, il les traduit devant le tribunal du Pds, c’est-à-dire la Commission de discipline.

Et les accusations portées contre eux sont lourdes de conséquences : accointance avec l’adversaire, tentative de sabordage suite à un marché  conclu avec Macky Sall président de l’Apr, corruption et activité fractionnelle).

En tout cas, ça ne présage rien de bon au Pds, d’autant plus que les frondeurs n’ont pas encore dit leur dernier mot.

Le Populaire

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles