Gestion des finances publiques Un budget d’investissement élevé à 962 milliards de FCfa en 2015

« Aujourd’hui, les enjeux  de la gestion des finances  publiques  ont atteint une telle  complexité  sans aucune mesure avec ceux de la fin  des  années 90 où le budget d’investissement  d’un montant de 95  milliards  de francs Cfa  se situe  en 2015 à   962 milliards de francs Cfa , soit  10 fois  plus ».

C’est ce qu’a indiqué  Amadou Bâ, ministre de l’économie, des finances  et du Plan ce jeudi 13 août 2015 à Dakar lors  d’une  visite de  travail  à la Direction  générale de la comptabilité   publique et du Trésor  (DGCPT). Pour lui, la diligence  du trésor publique  dans l’exécution  des dépenses en toute   transparence  est une > condition  de réussite du PSE.

Le ministre  de  l’économie , des finances  et du plan  était accompagné  du ministre en charge  du budget , Birama  Mangara  pour cette visite de travail  à la direction générale  de la comptabilité  publique et du Trésor (DGCPT).  Une  visite  qui lui a permis  d’échanger   avec  la DGCPT sur  les  changements  qui s’opèrent dans cette direction.

«  Il est heureux   que le trésor  public ait pleinement  compris , le changement   nécessaire  de paradigme dans les règles  du management  public, au moment  où les enjeux de l’heure  recommandent  célébrité , proactivité
et ouverture »  a -t-il souligné . Et de poursuivre  « il reste cependant  d’autres chantiers  auxquels je tiens  particulièrement  et dont  la mise en œuvre  doit  se faire dans  des délais  réduits , pour que le Trésor  joue enfin
pleinement  son rôle  d’acteur  de développement ».

Quant à  Daouda Sembene, directeur  général de la Direction  générale de  la comptabilité   publique et du Trésor, son administration  entend  jouer  son rôle avec  la réorganisation  consacrée  par un  nouvel arrêté portant organisation  des services  du Trésor .

Selon lui , la DGCPT, compte  orienter  son   action  vers  4 axes  à savoir  l’amélioration  de la qualité comptable,  l’amélioration  de la qualité des  prestations  de service public,  la promotion des nouveaux  métiers  du Trésor  et la modernisation  de la DGCPT  et la gestion  des ressources  humaines. Ainsi dira  M. Sembene, l’accomplissement  de ces missions requièrent  l’accompagnement   et l’appui du ministère de l’économie, des finances et du plan  car d’importants moyens  budgétaires  et financiers  devront être mobilisés  pour rendre  opérationnelle  ces  changements

Parmi ces  changements ,  on a noté :la mise en place  effective d’un cadre  de partenariat  avec   le secteur public  local ; l’amélioration  des  services offerts  aux titulaires  de comptes de dépôts  et  autres correspondants autres  correspondants  du Trésor , le renforcement  de l’efficacité  de l’Etat   actionnaire , par  la modernisation  du fonctionnement  des conseils d’administration et des conditions  d’exercices  des fonctions   des représentants  de l’Etat .

«  Ces défis  sont lourds de contraintes  mais ils sont également porteurs d’opportunités. Je m’engage à vous  soutenir  en mettant à votre  disposition   les moyens  que  requièrent  de telles   réformes  au grand  bénéfice des usagers  du service  public  et de la modernisation de l’Etat », a indiqué le ministre Amadou Ba qui a invité  les  différents services  à la collaboration  dans le travail.

Visite DG CPT 1

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles