Gambie L’imminence d’une intervention militaire fait la une des quotidiens au Sénégal

La presque totalité des quotidiens d’information générale parus mercredi se focalise sur l’imminence d’une intervention militaire de la Cedeao en Gambie pour déloger le président sortant, Yahya Jammeh, dont le mandat expire ce 19 janvier 2017, mais qui refuse de céder le pouvoir à Adama Barrow, élu le 1er décembre 2016.

«Crise en Gambie-Jammeh et la Cedeao se préparent à l’affrontement», titre Vox Populi, soulignant que le président sortant décrète l’état d’urgence pour trois mois, alors que Barrow doit être investi demain.

«Le Nigeria déploie un navire de guerre au large de Banjul», ajoute Vox Populi, tandis que parlant d’ «assaut final» avec une intervention de la Cedeao, EnQuête informe que «les troupes ont pris position autour de la Gambie». «Jammeh décrète 3 mois d’état d’urgence. Banjul, Cérékunda et Bircama se vident de leurs populations», écrit ce journal.

«Imminence d’une guerre en Gambie-Dakar au cœur de la stratégie militaire de la Cedeao. Le Nigeria déploie un navire de guerre», détaille Rewmi à sa Une.

De son côté, L’Observateur met en exergue «la dernière folie de Jammeh» qui décrète l’état d’urgence, révélant que des militaires et un ministre Gambie se réfugient à Kolda (Sud).

«Jammeh décrète l’état d’urgence. Un navire de guerre nigérian en route pour Banjul», écrit Sud Quotidien.

Selon nos confrères, les chefs militaires de la Cedeao peaufinent un plan de déploiement.

«Jammeh, game over», titre Libération qui fait des révélations sur les dernières heures d’un dictateur. Quoi qu’il en soit, Walfadjri note que «Jammeh joue son va-tout» et décrète l’état d’urgence de 90 jours.

Source Apa

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles