Frontière sénégambienne Un père de famille ligoté, puis battu à mort lors d’un cambriolage

La violence s’est illustrée à la frontière sénégambienne comme pour montrer que ce n’est pas seulement en Casamance que les éléments armés incontrôlés font des exactions.

Dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 juillet dernier, des voleurs armés soupçonnés des Sénégalais ont attaqué Maka Masireh, un village gambien à la frontière, la nuit dernière, nous apprend ‘’Le Populaire’’.

Ils ont tué Mahamadu Nanki (36 ans) un chasseur local et emportant de l’argent dont le montant n’a pas été précisé ainsi que des téléphones portables et autres objets de valeur, selon freedom newspaper.

Nanki a été attaché à un arbre, sa bouche bâillonnée, jambes attachées avant d’être battu à mort, rapportent nos confrères du ‘’Pop’’.

La victime était mariée et père de 5 enfants. D’ailleurs cruauté du sort, sa veuve Sourwa Jahbai, est enceinte de 8 mois.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles