Fratricide à Sinthiang Moctar : Moctar Baldé laisse brouter le champ de son frère, puis après dispute, le tue à coups de pilon

Moctar Baldé a passé vendredi sa première nuit à la prison de Kolda. Il a été arrêté ce 18 septembre dernier, puis déféré au parquet. Il est poursuivi pour coups et blessures involontaires ayant occasionné la mort sans l’intention de la donner.

Arfang Baldé et Moctar Baldé, deux frères consanguins, habitaient côte à côte, au village de Sinthiang Moctar, situé dans l’arrondissement de Dioulacolon et distant de 23 km de Kolda, sa capitale régionale. Mais ils ne vivaient pas en bons termes. D’ailleurs, ils ne se parlaient pas. Leur brouille avait fini par gagner leurs progénitures.

Ainsi, le 12 septembre dernier, le frère cadet a laissé ses vaches divaguer. Elles sont allées brouter toute la récolte de maïs et d’arachide de son grand frère Arfang Baldé. Celui-ci s’est rendu chez son petit frère pour se plaindre. Mais Moctar Baldé a vu rouge.

Après un échange de propos aigres-doux, Arfang est rentré chez lui. Le lendemain, vers 8 h du matin, il est retourné dans le domicile de son petit frère pour rendre visite à sa mère. Mais le cadet, pensant que son frère était revenu lui chercher noise, s’est mis à lui lancer des insanités. Arfang a riposté. Il s’en est suivi une violente bagarre.

Cependant, les deux protagonistes ont été séparés par les membres de la famille. Moctar n’a pas voulu en démordre, il est allé se munir d’un pilon qu’il gardait soigneusement dans sa chambre. Avec, il a asséné de violents coups à son frère qui lui tournait le dos. Celui-ci s’est effondré. Il a été immédiatement conduit à l’hôpital régional de Kolda.

Couché sur son lit d’hôpital, il a confié à l’urgentiste Aliou Sèye que son agresseur n’était autre que son petit frère. Atteint aux côtes, il a succombé à ses blessures.

Les parents ont ramené le corps sans vie au village, avant de procéder à l’inhumation. Mais un habitant du village a informé la gendarmerie de Kolda du meurtre. Sur instructions du procureur de la République près le tribunal de Kolda, les gendarmes ont effectué une descente dans le village et procédé à l’arrestation du meurtrier, le 18 septembre dernier.

Moctar Baldé, âgé de 59 ans, a été déféré au parquet, ce vendredi 22 septembre, puis envoyé en prison. Plongeant ses trois épouses et 12 enfants dans le désarroi.

Source enqueteplus.com

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles