France : décès du journaliste, producteur Pierre Bellemare, père du téléachat et animateur des « enquêtes impossibles »

Le journaliste et écrivain Pierre Bellemare est mort samedi après-midi à l’hôpital Foch de Paris, a appris Le Figaro ce dimanche matin. Il était âgé de 88 ans. Il était affaibli depuis plusieurs semaines.

Producteur et animateur, Pierre Bellemare était une grande voix d’Europe 1, sociétaire des Grosses têtes de RTL et inventeur du Téléshopping sur Tf1

C’est en 1948, à la radio, que ce Parisien né le 21 octobre 1929 a fait ses armes. Au sein de Radio Service, une société privée qui produisait des émissions pour Radio Luxembourg. Introduit par son beau-frère l’animateur et producteur Pierre Hiegel, Pierre Bellemare est alors technicien et colle des étiquettes sur des diques souples comme il l’avait raconté au Parisien en 2014. Trois ans plus tard, il réalise et présente des émissions.

Dans cette entreprise, il fait la rencontre de celui qui lancera sa carrière télévisée: Jacques Antoine, alors patron de radio Service. Ce dernier, père de La Chasse aux trésors , Fort Boyard , L’Académie des neuf ou Tournez manège, lui confiera la présentation de sa première émission, Télé-Match, un jeu diffusé sur l’ORTF en 1954. Suivra le mythique La Tête et les jambes (plus tard présenté par Philippe Gildas et Thierry Roland) qui sera par la suite adapté dans différents formats: Pas une seconde à perdre ou encore Cavalier Seul. C’est dans cette dernière adaptation que le futur premier ministre, Laurent Fabius, candidat en 1970, passera pour la première fois à la télévision.

Puis, Pierre Bellemare va connaître une époque faste. Dans les années 1980, il importe le concept du télé-achat en France. C’est ainsi qu’il lancera en 1988 sur TF1, Téléshopping , d’abord appelé Le Magazine de l’objet. Une émission qu’il animera avec Grégory Frank jusqu’en 1994. Dans le même temps, il commence à produire d’autres programmes du même genre sur des chaînes concurrentes. Le plus célèbre d’entre eux: M6 Boutique sur la Six. Vingt ans plus tôt, il avait déjà révolutionné le petit écran en proposant les premières caméras cachées de la télévision avec le comédien Jacques Legras qui piégeait des anonymes. D’abord appelée La Caméra invisble, l’émission à succès sera ensuite rebaptisée La Caméra cachée.

Les enquêtes impossibles par Pierre Bellemare

L’émission propose de revenir sur des affaires qui mettent en scène des faits divers hors du commun, des scènes de crimes qui défient la raison et des assassins insaisissables. Au sommaire notamment de cette soirée spéciale consacrée aux meurtres en série : de 1995 à 2001, l’horreur frappe la ville de Perpignan à quatre reprises. Quatre jeunes filles grandes et brunes disparaissent dans le quartier de la gare alors qu’elles rentraient chez elles. Deux des corps ont été vidés de leur sang et sauvagement mutilés. Les enquêteurs traquent un tueur en série…

Source le figaro.fr

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles