Floride : une tuerie fait 17 morts dans un lycée, le tireur arrêté et identifié comme un ancien élève

Un tireur a tué 17 personnes, mercredi 14 février, dans un lycée à Parkland (Floride), au sud de Miami. Identifié comme Nikolas Cruz, 19 ans, le tueur avait posté des messages « très alarmants » sur les réseaux sociaux.

Douze autres personnes ont été blessées et hospitalisées. Nikolas Cruz, 19 ans, avait quitté le lycée Marjory Stoneman Douglas il y a quelques mois. Il a semé la panique parmi les élèves retranchés dans leurs classes ou tentant de s’échapper, peu avant la fin des cours. Il a été arrêté.

La Maison Blanche « surveille la situation »

« Nous n’avons reçu aucun avertissement, aucune indication, a assuré la direction de lycée. A notre connaissance, aucune menace n’avait été proférée. » Mais plus tard, le shérif du comté de Broward a affirmé que le tireur avait posté sur les réseaux sociaux des messages « très alarmants », sans préciser leur nature.

Le président Donald Trump « a été informé de la fusillade dans une école en Floride », a indiqué la Maison Blanche, précisant qu’elle « surveillait la situation ». « Aucun enfant, enseignant ou quiconque, ne devrait jamais se sentir en danger dans une école américaine », a tweeté le président.

« Nous avons tous pensé que c’était un exercice »

Les premiers témoignages recueillis sur place ont décrit des scènes de stupeur et de panique. « Ce qui s’est passé, c’est que l’alarme à incendie a sonné et nous avons tous pensé que c’était un exercice, parce qu’on avait déjà eu une fausse alerte incendie, alors on ne l’a pas pris au sérieux, a déclaré un élève sur une chaîne locale. Et tout à coup, on a entendu des coups de feu de l’autre côté de l’école. »

« On pensait que c’était un exercice et après avoir fait 15, 20 pas hors de la classe on était à terre, et on se cachait dans le placard », a raconté une enseignante sur CNN.

Depuis le massacre de Sandy Hook, une école primaire du Connecticut où furent abattus il y a cinq ans 20 enfants âgés de 6 et 7 ans, les procédures d’alerte et les exercices d’entraînement se sont multipliés dans les établissements scolaires américains.

Source francetvinfo

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles