Floride Une avocate accusée de pratique sexuelle et consommation de drogues avec les clients

Une avocate, ancienne défenseure publique de longue date, (qui a commencé par sa propre pratique de la défense), a été radiée pour des allégations selon lesquelles elle avait des relations intimes avec les clients et fait usage de drogues illégales.

Linda Hadad a admis avoir utilisé des variétés de drogues comme la cocaïne, le crack ecstasy, le pot, le crystal meth et l’acide, ainsi que Xanax, Adderall, oxycodone et Lortab, sans ordonnance valide.

Elle a aussi admis qu’elle a utilisé sa carte de crédit pour louer un véhicule pour un homme, qui le lui a remboursé avec la prescription de pilules et de crack.

Sur enregistrements également, Hadad accepte avoir mélangé affaires et plaisir à la priso,n en utilisant son accès comme avocat pour avoir des visites personnelles avec deux détenus, Steven Sullivan et Brandon Carson.

Toujours selon le dossier, au cours d’un appel téléphonique, Carson a parlé de l’embrasser lors de leur prochaine visite, et quand on a interrogé Hadad sur ce sujet, elle a répondu: «Il m’a une fois embrassé. »

Des enregistrements montrent au cours d’un appel, Hadad disant Carson, «Je ne peux pas attendre de toucher votre (truc). Nous devrons obtenir mon jouet sexuel, aussi.  »

Ils ont continué à décrire les conversations sexuellement bombés entre Hadad et Sullivan. L’avocate a été radiée pour des allégations selon lesquelles elle avait des relations intimes avec les clients et utilisé de la drogue illégale.

Elle a été longuement interrogée par le Barreau de la Floride l’année dernière, pour avoir été arrêtée quatre fois pour conduite sans permis et délit de fuite.

Sur les récents événements, Hadad n’a pas pu être joint pour un commentaire

Lactuacho.com avec myfoxboston.com

 

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles