Fiscalité non versée Sonko démonte les arguments de Niasse et enfonce le clou

Le leader de  Pastef, Ousmane Sonko qui avait levé un gros lièvre avec ces impôts non payés par nos parlementaires a fait face hier à la presse pour démonter les arguments avancés par Niasse et Co pour démentir l’info.

Selon lui, sinon on suit le raisonnement du président de l’assemblée nationale 10 millions d’impôts sont versés mensuellement, ce qui veut dire 120 millions de francs FCA par an.

Or, selon le communiqué produit par l’institution parlementaire, 174 millions ont été versés depuis 2012, dont 120 pour l’épongement du passif de l’ancienne législature. Soit seulement 54 millions FCFA depuis  leur exercice qui date de quatre ans maintenant.

 » Or sur simple calcul, 480 millions FCFA devait être versés pour les députés, sans compter le reste du personnel de l’assemblée qui va au-delà des chauffeurs. » Explique le leader de Pastef qui souligne qu’entre 54 millions FCFA et 480 millions, il y a un gap énorme.

Pour Ousmane Sonko, il y a non seulement alors une fraude fiscale, mais des détournements de deniers publics. Car il y aurait eu aussi des sommes énormes prélevées qui n’ont jamais été reversées.

Il a même invité la Direction général des impôts à engager des poursuites pénales contre l’institution.

 

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles