Financement : la « Banque des femmes du Cayor » démarre ses opérations à Ngaye Meckhé

Initiée par le  Maire de Meckhé, le Dr Magatte Wade, la Caisse de solidarité et d’entraide des femmes de Meckhé et environs a démarré ses opérations cette semaine à Ngaye Meckhé. La cérémonie a réuni toutes les femmes de la commune et des environs sans distinction de race, de quartier ou de parti politique.Cette institution de financement  créée sous l’impulsion du Maire de la Commune de Meckhé vise à renforcer l’autonomisation des femmes grâce à des financements conséquents et à des taux très souples afin d’accroître les revenus des ménages et de contribuer à éradiquer la pauvreté qui touche plus les femmes.

Dotée d’un financement mobilisé avec des  contributions volontaires et celles de généreux donateurs, la banque si elle réussit sa mission sera une innovation majeure dans le secteur financier national à cause des conditions d’accès et des coûts liés aux crédits accordées aux femmes.

Selon le Maire, la « Banque des femmes » telles qu’elle a été dénommée vise à se transformer très vite en un puissant levier de financement au niveau local puis national. « Notre ambition est qu’elle puisse constituer le socle fécond de la future Banque des femmes du Sénégal » a-t-il déclaré. Un appel a été lancé aux investisseurs et autorités administratives et politiques du Sénégal pour qu’ils apportent tout le soutien requis au succès de la banque des femmes du Cayor.

« Nous avons démarré nos opérations avec des prêts à des conditions très souples accordés aux groupements. Nous sommes très soucieux de l’encadrement des crédits et des ratios prudentiels d’autant que nos taux d’intérêt ne dépassent guère les 7% » a déclaré Madame Falam Samb, Présidente de la Caisse de solidarité et d’entr’aide pour l’autonomisation des femmes de Meckhé et des environs.

Source APO

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles