FIDAK Le CICES veut moins de bruit pour la quiétude de ses clients

Les exposants à la Foire internationale de Dakar (FIDAK) font recours aux comédiens pour faire la promotion de leurs produits, les responsables du CICES ayant interdit toute pollution sonore durant la journée.
Depuis jeudi, les animations musicales et autres bruits de tam-tam sont interdit dans l’enceinte du CICES juqu’à 18 heures, nous dit l’Agence de presse sénégalaise.
Cette décision a pour objectif de permettre aux exposants de travailler dans la quiétude.
Mais, cette mesure n’est pas du goût de tout le monde. D’aucuns y voient plutôt un manque à gagner, car étant obligés de recourir aux artistes pour faire la promotion de leurs produits.

Un exposant de téléphones a expliqué à nos confrères que par exemple l’animation musicale fait partie de sa stratégie de vente.
Pour d’autres par contre la décision du CICES est salutaire.

’’Il était plus que temps de mettre fin à cette cacophonie’’, selon Alioune Badara Kane de la direction de l’imprimerie nationale.
Le directeur de l’exploitation commerciale du CICES Moctar Guissé a indiqué à l’APS que cette mesure sera appliquée strictement.
’’Mettre la musique à partir de 18 heures, c’est une concession que le CICES leur fait. On devait même l’interdire définitivement’’ a-t-il dit, affirmant que cette interdiction fait partie de nos objectifs de professionnaliser la FIDAK’’.

 

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles