Festival Larabilha Tour Un Projet des Enfants Talibés, pour les Enfants Talibés…

Communiqué Situation actuelle:

L’ histoire des talibés est liée à celle du Sénégal depuis la nuit des temps. Nos yeux sont habitués à l’image de ces petites silhouettes fluettes, aux habits déchirés parcourant les rues. La souffrance et la peur incrustées dans leur regard, triste image qui colle à celle de notre beau pays. L’essor économique du continent africain et du pays de la Téranga est une réalité.

L’ Afrique voit chaque jour des nouvelles start up fleurs prospérer. La femme africaine se bat pour son indépendance financière et professionnelle. Notre continent marche vers un avenir ou la modernité et les nouvelles technologies prennent place dans notre quotidien.

Les mentalités évoluent, le changement est en marche, l’éducation des jeunes générations est la clés d’un avenir meilleur pour notre peuple et de plus en plus de jeunes en bénéficient.

Cependant le quotidien terriblement difficile de certaines familles disposant de peu de moyens pour entretenir convenablement leur progéniture, entraîne beaucoup d’entre elles à céder à la spirale de la pression économique en abandonnant leurs enfants à la rue ou ils tombent à la merci de personnes qui les exploitent sans scrupule, les maltraitent les transformant en esclave moderne sans futur viable.

L’enfant pour devenir un adulte accompli, a besoin d’ un cadre de vie adéquat ou il pourra s’épanouir et grandir avec des règles de vie. Les enfants talibés dès leur plus jeune âge (3 ans) sont confrontés au monde des adultes sans aucune protection et moyen d’action. Comment accepter l’inacceptable, comment laisser des enfants en marge de la société, tendre leurs mains implorantes vers les adultes alors que c’est à nous qu’il revient de leur tendre une main protectrice et de les accompagner vers un avenir sûr!

C’est ainsi que ce jeune artiste Lougatois du nom de Métal prend son bâton de pelerin et fait face à ce spectacle désolant auquel vivent ces centaines d’Enfants Talibés dans presque toutes les Rues du Sénégal et surtout à Louga dans sa ville natale ainsi il propose comme solution: Le Festival Larabilha Tour !

2- Le festival en question:                                                                                                                               Métal LG de son nom d’artiste est un rappeur engagé originaire de Louga (Nord du Sénégal) depuis son plus jeune âge il côtoie ces enfants et ce contact lui permet de mieux percevoir l’univers des Talibés et constate tout de même les conditions incompatibles à la dignité humaine dans lesquelles ils demeurent. « Ces bouts de bois de Dieu »passaient souvent chez lui pour glaner quelque miettes à se mettre sous la dents. « Larabilha expression arabe signifiant « demander de quoi vivre aux personnes de coeur» a pris la forme d’une consonance familière à ses oreilles.

La musique pour Métal est un outil de communication pour éduquer, informer, amuser les gens. allier sa passion à ses convictions s’est imposé à lui tout naturellement le « festival larabilha tour » est né ainsi de sa propre initiative avec un objectif premier sensibiliser les gens à cette situation insupportable, montrer le travail des associations qui œuvrent dans ce domaine, faire découvrir ce quotidien indigne d’un être humain et y mettre une touche musicale.

Les premières éditions du festival en 2013 et 2014 se sont déroulées à Louga autour de marches avec sono dans la ville, Expos photos des enfants, Panel thématique, Visites de proximités, Nettoyages des Dahras et des séries de Concerts dénommés LARABILHA SHOW sont organisés pour réhausser l’évènement et le donner un cachet particulier. En outre Métal touche du doigt la réalité du phénomène de la Mendicité ainsi dans sa batterie de mesure il réussit la production du clip « Larabilha Talibé Anthem » qui retrace explicitement le vécu des Talibés dans nos rues pour mieux attirer l’attention des populations et susciter une réflexion d’ensemble sur ce fléau.

En effet l’histoire de ces enfants n’a pas que sa procession de souffrances mais être Talibé est aussi un symbole d’humilité,  de partage, de solidarité mais surtout de patience .

3- Les objectifs et besoins : 

En effet, le festival Larabilha Tour se fixe chaque année des objectifs et nous mettons surtout l’accent sur la sensibilisation sur les traumatismes que les personnes de mauvaise foi causent aux enfants talibés .Un artiste engagé est avant tout un Sociologue et un Psychologue ce qui lui pousse à questionner certaines problématiques liées aux phénomènes sociologiques pour en trouver un remède curable.

Le cas des Talibés nous étant trés sensibles, nous invitons toutes les personnes éprises d’humanité sans distinction aucune de nous accompagner dans ce noble combat qui n’est rien d’autre que le rendez-vous avec la survie de ces petits gamins.

Ces enfants sont aujourd’hui confrontés à des problèmes d’ordre sanitaire, alimentaire, ils dorment mal, ils vivent dans un total désarroi et dans une insécurité ambiante et nous nous ne lâchons pas de se poser cette lancinante question à savoir: Comment peuvent-ils apprendre dans ces conditions similaires?

Pour parer à toutes ses éventualités notre projet consiste à construire dans un avenir proche un Darha Moderne sous forme d’internat avec des chambres d’enfants complétement équipées qui peuvent leur servir d’abri adéquat à une éducation de qualité et surtout un cadre qui leur éloignerait des rues.

En outre Métal à travers son association Larabiha est conscient que la place de l’enfant n’est pas dans la rue mais plutot nous devons participer à la construction de l’avenir de l’enfant en lui donnant une large gamme de chance pour concrétiser ses rêves. C’est tout le sens du Festival Larabiha Tour qui met en avant tout ce qui peut encourager l’enfant à bénéficier d’ une Bonne Education et à lui Garantir plus de Sécurité à l’intérieur comme en dehors de sa zone de prédilection.

Dans ce joyau de Darha Moderne il sera prévu des enseignants de qualité, une prise en charge sanitaire, une alimentation assurée appelée « Cantine Darha », un espace ludique bref ces enfants bénéficieront des services complets dans le soucis de leur garantir une formation complète pour une parfaite connaissance des sciences religieuses.

Mais également y bénéficier une formation professionnelle de leur choix pour qu’ils puissent participer activement à la marche économique de leur nation.

Toutefois nous sommes conscients que les autorités étatiques à elles seules ne peuvent pas régler définitivement la question de la Mendicité des Enfants au Sénégal il est alors impératif d’associer les Chefs Religieux, les Artistes, les pères et mères de familles, les Bonnes Volontés ainsi que les Ong officiant dans le secteur de l’enfance pour vaincre à jamais ce fléau qui n’honore guère la dignité humaine.

 

Le Directeur du Festival                                                                    Le Coordonnateur Général

        Métal                                                                                             Babacar Mamadou Goudiaby

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles