Fausse alerte à la bombe près de ‘’Yeungoulène’’, un mauvais plaisantin risque gros

C’était juste une plaisanterie de mauvais goût, mais son auteur risque gros dans ce contexte où l’on débat partout sur le terrorisme. Oui, car c’est la troisième fausse alerte à la bombe, hier, après celles du Radisson et de la Bank of Africa des Almadies.

Cela s’est passé cette fois-ci près de Yeungoulène à Nord Foire. Sur un véhicule 4X4 blanc, quelqu’un a écrit à la main et au feutre qu’il y a une bombe à l’intérieur prête à sauter.

Il réclamait l’envoi d’une somme d’argent pour aider les enquêteurs à désamorcer la bombe : «Vous l’envoyez Serigne Saliou Gao, avant 10 h 30 par Wari, je vous dis comment désamorcer la bombe. Vous êtes la cible d’une attaque, je vous réclame 100 000 F Cfa avant 10 h 30, sinon la voiture est périe» (sic).

Les démineurs ont été appelés à la rescousse. Après une inspection, ils ont déplacé la voiture, confiée à la section scientifique.

Une enquête a été ouverte pour retrouver le plaisantin.

La gendarmerie avait érigé un périmètre de sécurité près de Yeugoulène, hier matin, dans l’espace déblayée pour abriter l’extension de la Vdn.

Source ‘’Le Populaire’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles