Fake News ou réalité alarmante ? La presse espagnole très pessimiste sur l’état de santé de Mohammed Vi, roi du Maroc

Le quotidien espagnol El-Mundo est presque catégorique que «le roi du Maroc, Mohammed VI, mourra bientôt». Selon le journal espagnol, c’est un diplomate étranger qui aurait révélé la maladie de Mohammed VI que ses médecins français gardent secrète.

Une source médicale de l’hôpital Ambroise Paré a reconnu que la maladie de Mohammed VI est une sarcoïdose, qui affecte ses poumons, ses reins, ses yeux, son coeur et est traitée à la cortisone.

Le roi du Maroc aurait subi une «ablation par radiofréquence» à l’hôpital Ambroise Paré, à Paris. Des images le montrant entouré de son fils, de son frère et de ses soeurs avaient alors fait le tour de la Toile et les Marocains se demandaient alors de quoi leur roi souffrait et pourquoi son épouse n’était pas à son chevet.

Selon les sources citées par El-Mundo, le roi du Maroc serait convaincu qu’il ne lui resterait pas longtemps à vivre et que, de ce fait, il veut accélérer le passage du témoin à son fils, le prince héritier Hassan.

«À 55 ans, il est convaincu qu’il mourra prématurément», a déclaré la source au journal espagnol. «Il ne dort pas bien et a souvent mal à la poitrine. Son médecin personnel lui a recommandé de se reposer longuement après avoir détecté quelques jours plus tôt une modification de son rythme cardiaque», écrit le journal qui évoque une maladie auto-immune, la sarcoïdose.

«Une source médicale de l’hôpital Ambroise Paré a reconnu que la maladie de Mohammed VI est une sarcoïdose qui affecte ses poumons, ses reins, ses yeux, son coeur et est traitée à la cortisone», a rapporté un professeur de géopolitique à Paris et dont le témoignage a été repris par le journal espagnol.

Pour cet universitaire qui semble s’informer auprès de sources proches du Makhzen, ce n’est pas un hasard si Mohammed VI se fait accompagner par son fils durant tous ses déplacements officiels. «Il sait pertinemment qu’il devra occuper le trône à n’importe quel moment.» Il doit donc être préparé à prendre la relève en cas de décès prématuré de son père.

Lors de la cérémonie célébrant l’Armistice, organisée par Emmanuel Macron à Paris, le roi s’est endormi à trois reprises. Ces images diffusées en boucle sur toute la planète ont éveillé le soupçon des observateurs et aiguisé la curiosité des médias pour fouiller sur les raisons de cet affaissement de la santé du roi.

Ainsi, El-Mundo s’est intéressé à l’état de santé de Mohammed VI suite à son comportement inhabituel. Le journal a également fait remarquer que le Makhzen s’échine à le tenir secret. En réalité, les indices de la maladie de Mohammed VI ne sont pas nouveaux.

En 2008 déjà, un journaliste espagnol en la personne de Pedro Canales, évoquait sa maladie et son intervention chirurgicale ajoutant que le souverain marocain, est depuis plusieurs jours dans son château, à Betz, en France où il est entouré d’une grande prévenance de la part des autorités, mais aussi d’une certaine presse française qui lui est fort amène.

Source lexpressiondz.com

http://mobile.lexpressiondz.com/actualite/304357-les-jours-de-mohammed-vi-sont-comptes.html?fbclid=IwAR28RNo2vVblm_XD-hTkq6wb5m2hCPIja9vxpfaRtkb6cY1Qh-L7Tq5CsGs

 

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles