Fake News : Avaaz alerte dus ses dangers et demande à Facebook de corriger ses faiblesses

La désinformation a le pouvoir de rendre des manifestations violentes, de détruire la confiance de chacun en la démocratie, de nous pousser à nous haïr les uns les autres, voire à nous entretuer! Mais il existe une solution toute simple à cette menace: faire circuler des corrections répondant aux fausses informations dangereuses — auprès de Tous Ceux qui les ont lues! C’est en ce sens que l’Organisation Avaaz a commencé à présenter cette idée à des responsables politiques tout autour du monde, et elle séduit beaucoup.

Facebook est très sensible à son image ces temps-ci et la semaine prochaine, l’équipe d’Avaaz a rendez-vous avec de hauts responsables du réseau social. Faisons retentir un appel massif de citoyens du monde entier lors de cette rencontre pour leur demander de corriger les intox!

Dans de nombreux pays, les journaux sont tenus de publier des corrections lorsqu’ils ont diffusé des fausses informations. Pourquoi les mêmes règles ne devraient-elles pas s’appliquer à Facebook et Twitter, qui touchent bien plus de personnes?

Il ne s’agit pas de censure: aucun contenu ne serait dépublié ou supprimé. Les réseaux sociaux devraient simplement s’assurer de fournir à toute personne ayant vu une fausse information l’intégralité des faits, afin que chacun puisse prendre des décisions éclairées.

L’organisation dit avoir déjà présenté l’idée à des responsables politiques aux quatre coins du monde, y compris en France et auprès de l’Union européenne, mais aussi à des régulateurs, experts, chercheurs, défenseurs de la liberté d’expression et à des responsables de toutes les grandes plateformes de réseaux sociaux. La plupart sont d’accord: cette idée peut vraiment fonctionner. Il nous faut simplement démontrer que c’est aussi ce que veulent massivement les citoyens pour qu’elle devienne une réalité.

Pour Avaaz, si Facebook adhère, d’autres suivront. Signez la pétition appelant Facebook à corriger les intox — lorsque cet appel sera immense, nous le remettrons directement à Facebook et à des législateurs du monde entier:

Dites à Facebook: corrigez les intox

Des armées de robots informatiques et de trolls, souvent financés par des milliardaires et des gouvernements, pullulent sur les réseaux sociaux qui croulent sous leurs mensonges. Face à nos efforts, ils vont probablement contre-attaquer violemment. Mais Avaaz se bat toujours pour faire entendre la voix authentique des citoyens — assurons-nous que cet appel-là résonne haut et fort, avant que de nouveaux mensonges se répandent.

Avec espoir et détermination

Christoph, Luca, Martyna, Alice, Risalat, Fadi, Ricken et toute l’équipe d’Avaaz

 

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles