Facilitation des échanges : beaucoup de barrières relevées dans l’état de sa mise en œuvre en zone UEMOA

Les échanges commerciaux dans la zone UEMOA sont entravés par des barrières qui constituent des freins au processus d’intégration régionale et à l’activité économique.

Plus particulièrement, la multiplicité des barrages routiers, la multiplicité des contrôles sur les corridors du territoire communautaire, les paiements informels et illicites sur les axes routiers, la lenteur des formalités à l’importation et à l’exportation des marchandises, la multiplicité et la complexité des procédures et des documents imposés aux opérateurs économiques impactent gravement la compétitivité de l’espace économique.

C’est ce qui ressort du rapport annuel de surveillance de la politique commerciale de l’’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) qui relève que malgré sa croissance économique et les efforts entrepris, l’UEMOA figure parmi les régions les moins attractives au monde. En effet, l’économie la plus dynamique de l’Union, la Côte d’Ivoire, est 142ème sur 189 au classement mondial du rapport Doing Business 201614.

Afin de répondre à ces difficultés, l’UEMOA met en œuvre sur la période 2016-2020 un Programme Régional de Facilitation des Echanges (PRFE), en complément de l’AFE de l’OMC en vigueur depuis le 22 Février 2017, nous dit le rapport.

Ce Programme Régional permettra, en outre d’assurer la mise en œuvre de l’AFE par les Membres de l’Union ayant ratifiés cet accord. Ce programme permettra également d’améliorer les pratiques en matière de facilitation des échanges au sein de l’Union, d’accroitre le niveau de modernisation des administrations douanières nationales, d’améliorer la transparence et la prévisibilité des opérations commerciales et de transports transfrontaliers et de coordonner plus efficacement la gestion des structures et procédure du commerce extérieur. Il aidera donc les Etats Membres à satisfaire aux obligations de l’AFE.

La mise en œuvre de la réforme en matière de facilitation des échanges dans l’espace UEMOA s’observe par le suivi de ratification et de la mise en oeuvre de l’AFE par chaque Etat Membre ainsi que par le suivi de la mise en oeuvre de la politique régionale de facilitation des échanges.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles