Excursion Géologique : Pour une meilleure sensibilisation des élèves aux métiers des sciences

Dans le cadre des Journées des sciences de la terre qui se tiennent chaque année du 17 au 21 mars depuis 2013, au Sénégal en particulier, en Afrique et au Moyen Orient en général, des excursions géologiques sont organisées ce week-end au bénéfice des élèves du moyen-secondaire. Ceci, c’est pour mieux les sensibiliser à aimer et à s’intéresser des métiers des sciences de la vie et de la terre.

Le ministère des Mines et de la Géologie à travers la Direction de la prospection et de la promotion minière, a invité les élèves lors d’une excursion aux Mamelles, dans le cadre de la célébration des Journées des sciences de la terre qui se tiennent du 17 au 21 mars en Afrique et au Moyen Orient, à aimer les métiers de la science de la terre et à aller visiter les Instituts qui travaillent dans ce domaine.

D’après Dr Rokhaya samba Diène, Directrice de la prospection et de la promotion minière, l’objectif visé à travers cette excursion géologique est d’amener les élèves là ou les échantillons qui leurs sont souvent présentés à l’école, leurs lieux de provenance pour voir de visu la réalité.

« Nous avons voulu les amener dans l’environnement où les échantillons ont été pris pour leur expliquer l’origine de la terre et les risques qu’on peut courir côté environnement », affirme la directrice de la prospection et de la promotion minière.

Elle rajoute : « Il s’agit également de les amener à épouser plus tard les métiers des sciences de la terre » avant de souligner : « La géologie n’est pas seulement l’étude des roches, mais aussi, il y a les géologues de conception qui travaillent sur les routes, la géotechnique et la géoscience ».

Parlant d’un éventuel réveil, un jour, du volcan des Mamelles, Edmond Diokh, chercheur-géologue et Conseiller technique du ministre des Mines, d’éclairer la lanterne : « Une hypothèse a été émise comme quoi, on avait un point qui était fixe, sur lequel il y a des continents qui se sont déplacés et à un moment donné il y a eu une explosion volcanique il y a des milliers d’années à Dakar (Presqu’île du Cap-Vert). Et si cette théorie s’avère exacte, toute explosion volcanique au niveau de Dakar doit être exclue ».

Mme Aïssatou Sophie Gladima Siby, ministre des Mines et de la Géologie, avance : « Le chef de l’État a des projets ambitieux où nous avons besoin de matériaux, même si l’accès est parfois difficile. Raison pour laquelle, nous voulons d’autres produits de substitution pour soutenir tous ces projets ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles