Evolution des prix à l’exportation, une hausse des prix des produits exportés notée

L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD), dans son document intitulé : « Note sur les indices mensuels des prix du commerce extérieur (février 2015) », note une hausse des prix des produits exportés.

« Les prix des produits à l’exportation sont ressortis, au cours du mois de février 2015, en hausse de 3,8% par rapport au mois précédent. Cette évolution est liée au renchérissement des produits des groupes « autres demi-produits » (+2,3%), « alimentation-boisson-tabac »

(+2,8%) et « énergie et lubrifiant » (+9,8%) », souligne l’ANSD.

D’après le document, la baisse des prix des produits des groupes « matières premières animales et végétales» (-1,2%) et « or industriel » (-0,1%) a réduit cette tendance haussière.

Comparés au mois de février 2014, l’agence souligne que les prix des produits à l’exportation ont progressé de 13,0%. Et  sur les deux premiers mois de l’année 2015, ils ont progressé de 10,0%, par rapport à ceux de la période correspondante en 2014.

Elle poursuit : « La hausse des prix des produits du groupe « autres demi-produits » (+2,3%) est imputable à l’accroissement des prix du ciment (+3,2%) et de l’acide phosphorique (+9,0%). Cependant, le fléchissement des prix de l’engrais (-22,3%) a modéré cet accroissement ».

Par rapport au mois de février 2014, la source note que les prix des produits du groupe se sont relevés de 29,7%.  Et sur les deux premiers mois 2015, ils ont progressé de 22,9%, comparés à ceux de la période correspondante en 2014.

Accroissement des prix de la boisson et du tabac

« L’accroissement des prix des produits du groupe « alimentation-boisson-tabac » (+2,8%) est le résultat de l’augmentation des prix des mollusques (+6,5%), des poissons réfrigérés (+18,1%) et de l’extrait de malt et préparation alimentaire (+8,4%). Toutefois, le fléchissement des prix des poissons frais (-3,7%), des crustacés (-7,0%) et des conserves de poissons (-1,9%) a amoindri cette tendance haussière », souligne-t-on dans le document.

Relativement au mois de février 2014, l’ANSD explique que les prix des produits du groupe se sont relevés de 5,5%. Sur les deux premiers mois de 2015, ils se sont accrus de 4,5%, comparés à ceux de la période correspondante en 2014.

Elle précise que le relèvement des prix des produits du groupe « énergie et lubrifiant », en variation mensuelle de 9,8%, est reflété par celui des prix de son unique composante, le pétrole raffiné.

Comparés au mois de février 2014, la source souligne que les prix de ce produit ont progressé de 18,1%. Et  sur les deux premiers mois de 2015, ils ont augmenté de 13,9%, par rapport à ceux de la période correspondante en 2014.

« Les prix des produits du groupe « matières premières animales et végétales » se sont repliés de 1,2% en rythme mensuel. Cette évolution est liée au fléchissement des prix des huiles brutes d’arachides (-1,7%) et des peaux brutes de bovins (-11,6%). En revanche, la remontée des prix du coton (+0,9%) a atténué cette baisse », renseigne le document.

Par rapport au mois de février 2014, la source explique que les prix des produits du groupe ont régressé de 1,4 %.  Et sur les deux premiers mois de 2015, ils ont diminué de 11,0%, comparés à ceux de la période correspondante en 2014.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles