Évolution de la politique commerciale de l’UEMOA et sa mise en œuvre: le Rapport 2017 de la Surveillance Commerciale

Présentant l’état de l’exécution de la politique commerciale de l’UEMOA dans sa 5ème édition, le rapport démontre la volonté renouvelée des gouvernements et de la Commission de l’UEMOA à poursuivre leur collaboration en vue de l’amélioration du climat des affaires au sein de l’Union.

Communiqué : Nous soutenons ce processus de « reporting » outil dynamique d’information et de suivi pour la politique commerciale de l’UEMOA pour le secteur privé. Salué par l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), il constitue un moteur d’intégration et de rayonnement pour la région et devrait par ailleurs assurer la mobilisation du secteur privé autours des réformes nécessaires à l’augmentation du commerce inter-régionale premier facteur de développement des petites et moyennes entreprises.

Nous nous réjouissons d’observer que la tendance des rapports précédents demeure. En effet, bien qu’inférieur à l’objectif de 25% fixé par le programme régional de développement des échanges commerciaux dans l’espace UEMOA,la part des échanges intracommunautaires se chiffre en 2016 à 11,6% du total des échanges commerciaux de la zone en amélioration d’un point par rapport à 2015.

En 2017, le rapport présente une évolution notable au niveau de la mise en œuvre des instruments de la politique commerciale et notamment de la grande majorité des recommandations dans une majorité des Etats Membres.

Initiative saluée par l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), l’élaboration annuelle du Rapport de la Surveillance Commerciale de l’UEMOA permet d’assurer la visibilité et le suivi au niveau national de la mise en œuvre de la politique commerciale de l’Union et de réduire, voire éliminer, les barrières tarifaires et non tarifaires qui plombent le développement des échanges commerciaux.

Cléophas Houngbedji, Directeur du Commerce de la Commission de l’UEMOA

« En matière du Commerce, la surveillance commerciale telle que nous l’avons défini au niveau de l’UEMOA c’est un mécanisme qui permet de suivre l’évolution des échanges, de vérifier la pratique des Etats Membres dans l’application des réformes liées au commerce faire des recommandations à l’endroit des décideurs. »

Renforcement des capacités de la Commission de l’UEMOA et des Etats Membres :

L’intervention du Centre du Commerce International (ITC) en soutien à la Commission de l’UEMOA a permis l’élaboration d’un canevas et d’une méthodologie de développement du Rapport de la Surveillance Commerciale de l’UEMOA (RSC) ainsi que le renforcement des capacités des acteurs intervenants dans son élaboration selon une méthode décentralisée et intégrée.

Cléophas Houngbedji, Directeur du Commerce de la Commission de l’UEMOA

 « Le Centre du Commerce International c’est un bon partenariat, il nous a appuyé dans la réalisation, dans l’élaboration du rapport de surveillance commercial et la formation au niveau des Etats Membres qui fait qu’aujourd’hui on a pu renforcer les capacités des Etats à pouvoir prendre en charge l’élaboration du rapport au niveau national. »

Souleymane OUEDRAOGO, Ministère du Commerce du Burkina Faso

« Il faut dire qu’effectivement depuis l’année 2017 nous avons un rapport de qualité qui est apprécié par nos partenaires et qui est aussi j’allais dire un outil de pilotage, un outil d’information pour voilà tous ceux qui s’intéressent à la manière dont le pays conduit sa politique commerciale. »

Le RSC comporte un volet régional développé par la Commission de l’UEMOA et des volets nationaux développés par les points focaux nationaux de chaque Etats membre de l’UEMOA.

  1. La méthodologie de développement du Rapport de la Surveillance Commerciale de l’UEMOA (RSC) et le canevas des rapports nationaux et régionaux ont été validé en concertation avec l’ensemble des acteurs intervenants dans son élaboration.

 

  1. Les seize (16) points focaux issus du ministère du commerce et de l’Institut National de la statistique et les représentants des Administrations des Douanes de chaque Etat membre de l’UEMOA ainsi que deux (2) représentants de la Commission de l’UEMOA ont été formé au cours de deux(2) formations sur et en particulier sur la méthodologie concertée d’élaboration du RSC, l’utilisation des outils informatiques et sur l’analyse des chaines de valeurs régionales et mondiales en vue de leur intégration systématique dans les politiques commerciales et agricoles de l’Union.

Avec cette nouvelle approche harmonieuse des techniques de développement des rapports nationaux appuyée par l’ITC, la Commission de l’UEMOA s’assure la pérennité et la garantie de RSC annuels cohérents et capables d’outiller efficacement les Etats membres dans la prise de décision concernant l’amélioration de leurs politiques commerciales.

Amélioration de l’information des Etats Membres de l’UEMOA par la diffusion du Rapport de la surveillance commerciale 

La collaboration entre l’ITC et la Commission de l’UEMOA a aussi permis d’augmenter considérablement la visibilité du RSC et avec lui assurer une meilleure diffusion des informations relatives au commerce dans la région UEMOA.

Grace à la collaboration de l’ensemble du secteur privé et des administrations de la sous-région, les rapports annuels 2016 et 2017 ont bénéficié d’un large écho dans la zone UEMOA et en particulier grâce aux canaux existant de communication des Ministères du Commerce, des Chambres du Commerce et de l’Industrie, des Agences de promotion des exportations, des Agences des douanes, des Instituts nationaux de la statistiquemais aussi grâce à la collaboration de la presse.

 

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles