Euro 2016: Tirade d’un Vladimir Poutine moqueur « Des milliers de fans de l’Angleterre battus par 200 Russes»

Une boutade du président russe aurait rencontré «rires et applaudissements ». Vladimir Poutine s’est apparemment moqué des fans de football de l’Angleterre, quand il a demandé comment 200 supporters russes ont été en mesure de battre «plusieurs milliers» adeptes du côté de Roy Hodgson au tournoi Euro 2016 en France.

De violents affrontements ont éclaté entre les fans anglais et russes lors  de leur match à Marseille le samedi dernier. Du gaz lacrymogène a été utilisé par la police française et ventilé dans la ville avant le match, avant que les fans russes n’attaquent des partisans de l’Angleterre dans le Stade Vélodrome après la fin du jeu.

La police française a déclaré qu’ un groupe de 150 « hyperrapides et hyper-violents » hooligans russes a organisé un voyage dans l’intention de causer la violence dans le pire des affrontements. D’autres rapports ont varié citant le nombre plus proche de 200, tandis que d’autres sources ont indiqué le nombre était d’environ 300.

Le président Poutine n’avait pas fait de commentaires sur la violence directement jusqu’à ce jour.

Apparaissant au forum économique de Saint-Pétersbourg, il a lâché: «Les combats entre les fans russes avec les Anglais est une honte. Je ne sais pas comment 200 fans russes ont pu battre plusieurs milliers de Britanniques, »  un commentaire qui aurait rencontré rires et les applaudissements de l’auditoire.

Mercredi, l’UEFA a remis à la Russie une menace de disqualification, prévoyant  de jeter ce pays hors de la compétition si des cas similaires de violence ont eu lieu à nouveau.

Mais Poutine a également semblé réfuter la menace de l’UEFA, la Russie, qui accueille la Coupe de l’Euro propose que tous les «contrevenants» doivent être traités de la même manière.

Un certain nombre de fans anglais ont également été emprisonnés, déportés et interdit de France pour  violence. Le capitaine de l’équipe d’Angleterre Wayne Rooney a plaidé auprès des fans pour éviter la violence, dans une conférence de presse tenue le lundi. Comme l’a d’ailleurs fait leur gestionnaire Roy Hodgson après que l’ UEFA a également menacé de suspendre l’ Angleterre.

Mercredi, 36 supporters anglais ont été arrêtés à Lille après des affrontements avec la population locale et la police française avant leur match contre le Pays de Galles jeudi qu’ils ont gagné 2-1

lactuacho.com avec independent.co.uk

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles