Etats-Unis : la justice américaine décide de placer Cheikh Tidiane Gadio en résidence surveillée à Maryland

Depuis 10 jours, l’ancien ministre des Affaires étrangères sénégalais Cheikh Tidiane Gadio est incarcéré à New York. Soupçonné de corruption dans une affaire entre le Tchad et la Chine autour de concessions pétrolières, il avait réclamé sa libération conditionnelle.  Comme le gouvernement américain avait fait appel, un tribunal américain a tranché ce lundi 27 novembre : il pourra bien quitter le centre de détention pour aller en résidence surveillée dans sa résidence du Maryland, sur la côte est américaine.

Cheikh Tidiane Gadio a encore dormi en prison lundi soir 27 novembre, mais dès que les détails techniques seront réglés, il rejoindra son logement du Maryland, où il sera en résidence surveillée, notamment via un contrôle par GPS.

Les représentants du gouvernement américain n’ont en effet pas réussi à convaincre le juge des risques de voir s’échapper l’ancien ministre des Affaires étrangères sénégalais.

« Il dispose des ressources suffisantes pour tenter de s’enfuir. Il n’a pas de lien fort avec les Etats-Unis. Les ramifications internationales du dossier dépassent sa personne », ont-ils notamment plaidé, en vain.

La défense a elle rappelé que Gadio était un résident légal et régulier dans le pays, et qu’il avait collaboré après son interpellation. Surtout, elle a martelé qu’il comptait bien se défendre et laver son honneur. Insistant sur les liens forts entre Dakar et Washington.

Dans la salle, un ancien ambassadeur aux Etats-Unis, l’actuel consul général du Sénégal, et une quinzaine d’autres personnes étaient venus soutenir l’accusé.

Certains ont été pris à témoin pour démontrer sa respectabilité, d’autres l’ont sans doute aidé à apporter la garantie d’un million de dollars qu’il ne se soustrairait pas à la justice.

Source RFI

Avec la  correspondance à New York,  

de Grégoire Pourtier

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles