Espace CEDEAO La promotion 2015 de jeunes reçoit ses attestations à Ziniare

Quarante-sept jeunes filles et garçons venus de dix Etats membres de la CEDEAO ont reçu le jeudi 26 novembre 2015 à Ziniaré, au Burkina Faso, leurs attestations au terme d’une session de renforcement de capacités d’un mois organisée par le Centre de développement de la jeunesse et des sports de la CEDEAO (CDJS/CEDEAO).

Ils ont suivi un stage en mécanique automobile pour certains et en froid et climatisation pour d’autres, les deux filières prises en compte pour l’instant dans ce programme de formation initié depuis quatre ans par le Centre de développement de la jeunesse et des sports de la CEDEAO (CDJS/CEDEAO) en partenariat avec le Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré (CFPR-Z).

Le gouverneur de la région du Plateau central du Burkina Faso, Abdoulaye Ouédraogo, s’est félicité des résultats particulièrement satisfaisants obtenus par les lauréats, avec des notes oscillant entre 17,75/20 et 14,50/20 en mécanique automobile et entre 17,50/20 et 12,50/20 en froid et climatisation, avec un taux de réussite de 100% dans chaque filière.

La plus forte moyenne en mécanique automobile, 17,75/20, a été obtenue par le burkinabè Paré Kiegoule Jean Marie, tandis que celle de la filière froid et climatisation, 17,50/20, est l’œuvre du béninois Kintokonou Vitalis.

«Les résultats de l’évaluation montrent tout l’intérêt que vous avez accordé à cette session. Je vous invite donc à être des modèles de compétences dans vos propres ateliers, car vous allez permettre à des milliers de jeunes de croire en leurs capacités, à participer au développement de leur pays et partant de la sous-région pour en faire un pôle de croissance», a déclaré M. Ouédraogo.

Il a exhorté les jeunes ouest-africains à jouer leur partition dans la lutte contre le chômage dans l’espace communautaire et assumer leurs responsabilités sur certaines questions dont ils sont les principaux acteurs, affirmant que «les jeunes ne doivent pas attendre que les solutions tombent du ciel».

  1. Ouédraogo a particulièrement insisté sur la promotion de l’auto emploi des jeunes, seule alternative fiable, selon lui, à ce qu’il qualifie de crise de l’emploi des jeunes.

Pour la commissaire chargée des Affaires sociales et du Genre de la Commission de la CEDEAO, Dr Fatimata Dia Sow, représentée par le chargé de programme principal Sports au CDJS/CEDEAO, Simon Taro, la présente session de renforcement de capacités, à l’image des précédentes, s’inscrit dans la contribution à la résolution du problème de l’emploi des jeunes.

A travers ces sessions de formation, nous voulons rappeler aux Etats membres la nécessité de conjuguer nos efforts pour mettre toujours au centre de nos préoccupations les questions des jeunes en général et de celles de l’emploi en particulier, a dit M. Taro.

Il s’est dit convaincu que l’accompagnement des jeunes jusqu’à la porte de leurs entreprises demeure une autre préoccupation, et non des moindres.

Les sessions de renforcement de capacités au profit des jeunes ouest-africains, faut-il le rappeler, sont organisées chaque année et ce, depuis 2012, par le CDJS/CEDEAO en partenariat avec le Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré.

Elles ont permis à ce jour la formation de 246 jeunes entrepreneurs soit en mécanique automobile, soit en froid et climatisation.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles