Escroquerie et charlatanisme : Un émigré, sa future épouse ‘djinné Maïmouna’ et les 3 milliards f cfa

Poursuivi pour escroquerie et charlatanisme, Amdy Moustapha Fall encourt 2 ans ferme. Il avait promis à l’émigré Mansour Sarr une somme de 3 milliards et une épouse djinn, si toutefois ce dernier lui remettait 3 millions de F CFA. Le Délibéré, mardi prochain.

Des faits surréels

C’est le sentiment perçu hier, au fur et à mesure que l’émigré Mansour Sarr déroulait la mésaventure qui l’a conduit à porter plainte contre le marabout Amdy Moustapha Fall. Qui a répondu du délit d’escroquerie et de charlatanisme à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

L’histoire a débuté au mois de mai 2015. Alors qu’il venait de rentrer au pays pour y passer quelques mois, Mansour Sarr, 44 ans, a fait la connaissance d’Amdy Moustapha Fall par l’intermédiaire d’un certain Tamsir Fall. ‘’Comme je voyage très souvent, j’ai sollicité les services d’Amdy Fall pour qu’il me fasse des prières afin que mes affaires marchent davantage’’, a-t-il fait savoir d’emblée. Il voulait fructifier son commerce en Espagne.

Avec son ami Mamadou Lamine Diédhou, ils sont allés au domicile du ‘’charlatan’’ pour que ce dernier leur formule des prières.  Une fois dans la chambre, le sieur Fall a procédé à une démonstration qui a émerveillé les visiteurs. Dans ses œuvres, le plaignant a raconté que le charlatan a rempli une caisse vide en billets de banque divers (Dollars, Euros et F CFA). Sur ce, il leur a promis 3 milliards de F Cfa et une femme Djinn à chacun, à condition qu’ils satisfassent les exigences des génies qui réclament, avant toute opération, une somme de 3 millions de F Cfa par personne. Auparavant, Mansour Sarr et Mamadou Lamine Diédhiou lui avaient remis 500 000 F Cfa.

Suspectant une supercherie, Diédhiou se retire

Ensuite, le marabout les a conduits dans la forêt de Toglou vers Sindia. ‘’Nous devions y rencontrer des djinns. Une fois sur place, des voix invisibles nous ont parlé en nous demandant de remercier le Bon Dieu de nous avoir accordé cette chance, car nous étions tombés sur de bons croyants. Les biens que nous allions recevoir d’eux sont bien licites’’, a répété la partie civile. Suspectant une supercherie, Diédhiou s’est vite retiré.

Tandis que Mansour Sarr, se disant hypnotisé par le premier talisman que Moustapha Fall lui a remis accompagné d’un bain mystique, n’a cessé de verser de l’argent jusqu’à concurrence de 3 millions de F CFA. ‘’Je lui avais remis 1,5 million de F CFA, la veille de la korité, pour les sacrifices. Trois semaines après, mon futur beau-père m’a appelé pour que je lui verse la somme restante. Le sieur Sarr a donné son véhicule RAV4 en gage à son ami Mballo Ndiaye avec qui il s’est rendu chez Moustapha Fall pour vérifier la véracité des faits. Du coup, l’émigré est  parvenu à compléter les 3 millions qui lui étaient réclamés. Il espérait donc recevoir ses 3 milliards de F CFA et sa femme Djinn.

‘’J’ai rencontré ma femme ‘djinné Maïmouna’, nuitamment, à trois reprises’’

Cependant, il s’est vu réclamer par Moustapha Fall des habits pour la future épouse. Mansour Sarr lui a alors remis une somme de 100 000 F CFA. ‘’Car, justifie-t-il, j’ai eu à rencontrer ma femme ‘djinné Maïmouna’, nuitamment, à trois reprises, chez Moustapha Fall. Je n’ai pas pu voir son visage, parce que la chambre était mal éclairée’’, a-t-il relaté. Après cela, s’en est suivie une longue attente. Et lorsqu’il s’est résolu à se rendre chez Moustapha Fall pour réclamer des comptes, à sa grande surprise, le marabout lui a fait comprendre que les djinns réclamaient encore 2 autres millions de F CFA. Là, il s’est senti arnaqué. Ainsi, son avocat a réclamé 3 millions, en guise de dommages et intérêts.

En effet, après avoir mis la main sur le charlatan, les policiers se sont rendus chez lui. Ils ont découvert un arsenal de talismans et de cornes enveloppées de tissus rouges avec une décoration de cauris blancs, d’autres gris-gris constituaient le décor sur une mallette déposée dans sa chambre de retraite spirituelle. Soumis à un interrogatoire serré, Amdy Moustapha Fall a nié les faits. Il a déclaré n’avoir reçu de son accusateur que la somme de 250 000 F CFA et une grande bougie estimée à 2,5 millions de F CFA. ‘’Je ne me suis jamais rendu en brousse nuitamment avec Mansour Sarr et Mamadou Lamine Diédhiou, encore moins lui avoir promis une femme djinn’’, a-t-il juré.

‘’C’est à cause de cette bougie qu’il a voulu récupérer qu’il a porté plainte. En fait, il avait un problème avec son patron qui l’avait licencié. Il est venu vers moi pour reprendre son travail’’, a-t-il poursuivi. A sa suite, les avocats de la défense ont sollicité la relaxe pure et simple ou à défaut la relaxe au bénéfice du doute.

Pour le parquet, le prévenu a usé de subterfuges et de moyens mystiques pour se faire remettre cette somme indue, en promesse ‘’d’un rêve irréalisable’’. Sur ce, il a requis 2 ans de prison. Le tribunal va statuer sur cette affaire, le 13 juin prochain.

Source enqueteplus.com

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles