Envoi de troupe au Yémen : La Grande muette parle…pour défendre de son chef suprême

Le directeur de la Dirpa a envahi hier les ondes des radios pour rassurer. Le Colonel Abou Thiam soulignant que c’est une décision que l’armée prend avec enthousiasme et fierté.

«Nous sommes des militaires et le chef suprême des armées a étudié en même temps que le général chef d’Etat-major des armées, les possibilités qui nous étaient offertes…Nous le faisons encore une fois avec une légitime fierté avec beaucoup d’engagement et de détermination à réussir cette mission. Nous ne pouvons que nous féliciter de l’aura de notre pays à travers ce choix. C’est ce que nous avons eu à faire sur la scène internationale qui se perpétue à travers cette décision», a dit le Colonel Thiam sur la Rfm.
Selon lui, «les risques, les menaces ont été prises en compte. C’est après avoir mesuré tous ces risques que la décision a été prise». A ceux qui redoutent que cette décision entraîne un déficit d’hommes pour assurer la sécurité du territoire national, le Colonel Thiam d’indiquer que «nos obligations internationales n’entameront en rien notre impératif de sécuriser notre pays, nos concitoyens».

Il ajoute, cette fois-ci à Sud Fm que le Sunugaal a «ce qu’on appelle une réserve mobilisable susceptible d’être déployée sur le terrain à tout moment. L’armée travaille et prévoit plusieurs scénarii. Ce qui fait que nous sommes en avant sur les préparatifs. Le personnel est déjà ciblé».

Source  »Pop »

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles