Entrepreneuriat numérique : Pour la promotion de l’innovation des jeunes filles

L’intégration des questions d’égalité de genre dans les politiques et programmes de développement du Sénégal est une préoccupation au plus haut niveau. C’est ce qui explique le fait que le ministère des Télécommunication, à travers sa cellule genre, a lancé hier Mercredi, la troisième édition du « Concours Jiggen Ci Tic » afin de permettre aux jeunes filles de s’intéresser davantage aux nouvelles technologies de l’informatique en créant des projets innovants.

Contribuer à la création d’emplois en se focalisant sur entrepreneuriat féminin est un sacerdoce pour le gouvernement qui compte intégrer le programme du genre dans les Techniques d’informations et de la communication (TIC) pour participer à l’émergence du Sénégal.

Cette politique permettra de favoriser la promotion du management numérique en promouvant l’innovation des filles. Pour se faire, d’importantes activités qui devront concourir à l’atteinte de résultats concrets par rapport à la participation active des femmes sénégalaises sont menées notamment avec la création d’un concours dénommé « Jiggen Ci Tic » pour renforcer la capacité d’innovation des jeunes filles en les « aidant à trouver des solutions aux problématiques socio-économiques grâce à l’utilisation des TIC.
Ce concours qui est la troisième du genre va faciliter leur insertion dans le monde professionnel. « Il s’agit d’un concours de projets innovants qui ont en rapport avec les TICS et qui interviennent dans les domaines qui demeurent des défis pour le Sénégal.

C’est ainsi que les 10 meilleurs seront primés sur plus de 250 projets présentés par les candidates. Pour l’édition 2015, qui va débuter ce 03 septembre, et entend accueillir de nouveaux projets innovants », dira la chargée des questions genre au ministère des télécommunications et des postes, Bitiloho Ndiaye.
Elle poursuit : « Ce projet va leur permettre de créer leurs propres entreprises dans le domaine des Techniques de l’information et de la communication.  C’est l’une des actions phares au niveau du ministère des Postes et des télécommunications qui a inscrit les questions d’égalité hommes/femmes comme priorité dans son programme de développement. Les projets innovants, dans le secteur des Tic, qui ont un impact socio-économique, c’est-à-dire, comment utiliser les Tics pour résoudre les problèmes de santé, d’environnement, d’économie, de commerce qui demeurent dés défis pour notre pays seront sélectionnés ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles