Entreprenariat, leadership: Initiation des jeunes filles par l’association JEADER

L’Association des jeunes entrepreneurs africains œuvrant pour le développement économique régional (JEADER) en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis au
Sénégal, a organisé ce week-end la femme à travers le «Superwomen Leadership Conférence 2016».La rencontre qui a vu la participation des responsables de l’Ambassade et d’éminentes femmes leaders sénégalaises, vise à réunir des femmes entrepreneurs de tout âge dans le but de les aider à former un réseau durable pour leurs opportunités d’affaires et leur épanouissement personnel. C’est une manière pour l’association de former des jeunes filles en Entreprenariat pour lutter contre le sous-emploi. A cette occasion, des awards ont été remis aux «Superwomen 2015»
« Nous formons les jeunes sur : qu’est-ce que l’entreprenariat. Nous accompagnons les pouponnières dans le cadre de micro-jardinage pour qu’elles soient plus dépendantes des donations. Nous ambitionnant de faire le tour des 14 régions du Sénégal pour apprendre aux enfants ce que l’entreprenariat peut leur apporter. Nous avons en 2015 fait une colonie pour les enfants et nous leur avons dispensé des cours sur l’entreprenariat, sur la pêche, la responsabilité sociétale », souligne Mme Ndéye Astou Gningue, coordonnatrice de l’association JADER en marge de la cérémonie. Elle a tenu à préciser que son association milite pour l’entreprenariat dés le plus jeune âge pour le fait d’accompagner les jeunes face aux problémes d’emploi et face au manque criard d’adéquation entre ce qu’ils étudient au niveau des écoles et ce qu’ils vont prendre plus tard comme profession.
Elle rajoute : « Nous avons initié cette rencontre en marge de la célébration de 8 mars, journée de la femme. Nous encourageons et nous croyons que les femmes sont aujourd’hui ce pilier- là qui permet non seulement un développement économique, en développement aussi social .Etant donné que nous avons pour ambition de partager avec cette jeunesse-là une vision pleine d’opportunités, nous avons pensé justement prendre ce cadre comme une seconde édition du « super women leadership conférence », permettant à ces femmes d’être inspirées pour pouvoir apprendre d’autres femmes des modèles, faire en sorte que les jeunes filles aient des modèles sénégalaises qui permettront justement à ces femmes-là, à ces jeunes, futures femmes d’être des leaders demain ».
Rappelons que l’association regroupe des femmes qui sont dans l’entreprenariat, qui favorisent l’entreprenariat chez les filles quelque soit leur niveau économique, quelque soit leur classe sociale.
« Il y a des femmes qui sont dans l’agro-business, dans la cosmétique et dans la beauté. Nous encourageons le fait d’utiliser nos ressources naturelles pour permettre à ces femmes de se développer. Nous ciblons les jeunes et l’association est en partenariat avec l’ambassade des Etats-Unis qui nous accompagne », fulmine Mme Gningue.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles