Enseignement du Coran: Comment préserver l’héritage des anciens face aux mutations actuelles…

La société humaine de manière générale, est à coup sûr au bord de l’asphyxie. Les nombreuses crises qui l’affectent, témoignent de cette éventualité, de plus en plus évidente.

L’institut Ahmed Sakhir Lô, veut apporter sa contribution à l’édifice d’une nouvelle société sénégalaise beaucoup plus  juste et respectueuse de la dignité humaine. 

Dans cette optique, cet établissement islamique, sise au cœur de la banlieue dakaroise  (Boune village), a proposé le retour aux valeurs religieuses comme l’unique voie de salut pour notre jeune démocratie.

Ainsi, pour amorcer une réflexion autour de la question, l’institut Ahmed Sakhir Lô a, lors de sa grande conférence annuelle, la 18ème du genre, tenue ce dimanche 28 août, choisi le thème suivant :  » le Coran : remède du cœur et solutions des problèmes ».

Selon, Mourtala Diop, le porte-parole du jour, l’homme ayant usité toutes les formules possibles pour faire face aux multiples crises sans succès, doit cette fois-ci tourner son regard vers son créateur.

Le Coran, source de toute connaissance est d’après lui le seul remède aux maux dont souffre la société humaine.

Venu représenter les autorités gouvernementales, le préfet de Pikine, Pape Demba Diallo, a magnifié cet engagement pris, par l’institut. A l’en croire d’ailleurs, le rôle que joue cet établissement participe à la préservation de l’héritage des anciens face aux mutations actuelles.

Aussi a-t-il salué ledit établissement qui constitue, selon lui,  un exemple réussi d’un daara moderne.

Pour rappel, 88 apprenants de l’institut ayant maîtrisé cette année le saint Coran, ont, à l’occasion, été honorés devant une assistance formée de parents d’élèves et d’amoureux du Coran, venus très nombreux.

Jean Nzalé

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles