Energie/WAPP : Pour une première du genre au Sénégal, Dakar réunit plus d’une vingtaine de décideurs de l’électricité de la CEDEAO

Plus d’une vingtaine de directeurs de sociétés d’électricité de l’espace CEDEAO sont réunis ce mercredi 25 novembre 2015 en terre sénégalaise autour du thème: « Une mobilisation réelle pour un marché effectif de l’électricité ».

Regroupés autour d’un idéal dénommé Système d’échanges d’énergie électrique de l’Afrique de l’Ouest (EEEAO) ou WAPP en anglais, ces acteurs s’activent sur un plan directeur de développement des moyens de production et de transport d’électricité de la CEDEAO.

Les pays de la sous-région ont presque un vécu semblable sur les difficultés d’accès ou de ravitaillement en énergie électrique.

C’est d’ailleurs pourquoi, Mouhamadou Makhtar Cissé, le directeur général de la Sénélec, société hôte de cette rencontre, en revisitant ce passé commun, a rappelé que notre pays le Sénégal, à l’instar des pays frères de l’Afrique de l’Ouest, a vécu des difficultés récurrentes dans le secteur de l’électricité.

Mais de son discours de bienvenue, il ressort un espoir permis qui se traduit par un tournant décisif dans la vie de l’Organisation.

« En effet avec la mise en service du barrage de Kaleta, le lancement imminent de l’appel d’offres pour la réalisation d’un réseau de 225 KV de l’OMVG, le démarrage des travaux de construction du centre d’information et de coordination du WAPP, mais aussi le lancement des travaux de la ligne d’interconnexion de 225 KV reliant la Côte-d’Ivoire, le Libéria, la Sierra léone et la Guinné, des jalons confortant l’efficacité sont posés », a-t-il dit.

Dans un futur plusieurs autres projets sont annoncés, c’est pourquoi, avec un espoir fondé, il n’a pas manqué d’annoncer la naissance dans le moyen terme d’un marché sous régional de l’électricité.

Pour Mor Mbaye, le directeur de cabinet du ministre de l’Energie et du développement des énergies renouvelables, dans ce domaine, le WAPP est devenu un puissant instrument d’intégration pour la sous-région. Pour preuve, il a cité les liens qui unissent le Sénégal à la Mauritanie, à la Guinée et au Mali.

C’est pourquoi, il n’a pas manqué d’inviter les gouvernements, les partenaires techniques et financiers, les Sociétés d’électricité et le WAPP à accélérer la mise en œuvre des projets (plus d’une cinquantaine d’ici 2025), pour que le marché intégré de l’électricité soit une réalité.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles