Emprunt obligataire de la ville de Dakar La Cour suprême déboute Khaf

La Cour suprême de Sénégal a rendu, hier, son verdict dans l’affaire de l’emprunt de la ville de Dakar qui avait lancé dans la sous-région pour financer ses projets, renseigne le ‘’Populaire’’.

C’était avec le soutien de l’Agence américaine pour le développement (Usaid) et de la Fondation Bill et Melinda Gates, mais que l’Etat de Sénégal, à travers le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan a vite fait de bloquer.

Suite à cette décision du gouvernement, le maire de Dakar qui voyait la mesure comme une décision politique pour casser un potentiel adversaire à SMS, avait saisi la Cour suprême pour un recours en excès de pouvoir, rappelle le journal.

Le maire Khalifa Sall, dit Khaf’, et son Conseil municipal voulaient casser la décision des services d’Amadou Ba. Mais la haute juridiction qui s’est prononcée, ce jeudi

D’après ‘’Pop’’, La Cour suprême a estimé que le refus du ministère des Finances d’autoriser le lancement de cette opération portant sur un montant de 20 milliards de francs Cfa à lever sur le marché financier de l’UEMOA, était tout à fait légal, donc normal et justifié.

Du côté de la ville de Dakar, on promet d’apporter prochainement une réaction suite à cet arrêt de la Cour suprême.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles